L'eau agricole en panne sèche à Vieux-Habitants

consommation
Frantz Otto – Agriculteur à Vieux-Habitants
Frantz Otto, agriculteur à Vieux-Habitants ©Eddy M. Golabkan
Conséquence du passage de la tempête Fiona, lesproblèmes d'eau... Encore et toujours... Si de nombreux usagers restent sans le précieux liquide, des agriculteurs aussi font face aux manques d'eau. Exemple à Vieux-Habitants...

L’au potable reste le point noir après le passage de la tempête tropicale Fiona… Trois semaines après le phénomène, l’eau courante peine encore à arriver dans de nombreux foyers.
C’est aussi le cas pour l’eau agricole. Ainsi, le captage de Grande Rivière à Vieux-Habitants a été détruit par la tempête.

Captage de Grande Rivière à Vieux-Habitants détruit par la tempête Fiona
Le captage de Grande Rivière à Vieux-Habitants détruit par la tempête Fiona ©Eddy M. Golabkan

Des travaux en attente

Sans eau, les agriculteurs ne peuvent plus produire… En attendant les réparations, une solution transitoire pourrait être mise en place avec la création d’un nouveau captage temporaire. Le président de la Communauté d’agglomération Grand Sud Caraïbes est prêt à lancer ces travaux, mais administrativement ça coince avec l’Etat, en raison d'une autorisation administrative non délivrée.

Le président de la communauté d'agglomération Grand sud Caraïbe, Thierry Abelli, espère une dérogation pour entamer les réparations. D'autant plus que 500 agriculteurs sont aujourd'hui pénalisés. 

Les travaux de remise en service définitive du captage et le renforcement de la route qui y mène doivent être terminés d'ici la fin de l'année. 

A (re) voir le reportage d'Eddy M. Golabkan et Olivier Duflo : 

Une mesure annoncée par la préfecture

En fin de journée, ce lundi 10 octobre, la préfecture a annoncé que les exploitations agricoles ayant subi des pertes de récoltes, causées par les effets de la tempête tropicale Fiona pourront obtenir un dégrèvement de la taxe foncière des propriétés non bâties (TFPNB), en application des dispositions de l’article 1398 du code général des impôts.
Toutefois, ce dégrèvement n’est pas automatique. Les exploitants agricoles doivent en faire la demande. 
Lors de la réception de leurs avis d’imposition, ils doivent formuler auprès du service départemental des impôts fonciers une réclamation contentieuse mentionnant une demande de sursis de paiement.

Le dossier sera alors examiné par la DAAF, la direction de l'alimentation, de l'agriculture et de la forêt.