L'épidémie de dengue gagne du terrain en Guadeloupe

dengue
Dengue
©Moustique dengue portail info
La dengue continue de sévir dans le département. Depuis le début de l'épidémie, fin 2019, plus de 13 000 cas cliniquement évocateurs ont été recensés. Les moins de 15 ans sont particulièrement touchés. 
Si la crise sanitaire du coronavirus occupe la Une de l'actualité, une autre maladie gagne du terrain, dans l'archipel : la dengue. 
Elle a fait un mort, la semaine dernière. Aux urgences, le taux de passages est le plus élevé depuis le début de l'épidémie. C'est le sérotype 2 qui circule majoritairement. 13 000 personnes ont été touchées, avec une accélération, ces dernières semaines. 
 

Les moins de 15 ans particulièrement touchés

740 cas, la semaine dernière, contre 290, en moyenne, au début de l'épidémie... Quasiment 2 500 pour le mois dernier, selon les médecins de ville. La dengue poursuit sa progression. Une hausse constatée également aux urgences hospitalières où les passages sont en augmentation. 9 personnes de toute tranche d'âge ont dû être hospitalisées. Les moins de 15 ans semblant particulièrement touchés. 
Onze communes sont particulièrement concernées, Petit-Canal, Saint-François, le Gosier, Baie-Mahault, Petit-Bourg, Goyave, Sainte-Rose, Bouillante, Vieux-Habitants, Terre-de-Haut et Saint-Louis.
A l'inverse, 4 communes semblent particulièrement épargnées.
Au total, depuis le début de l'épidémie, 13 000 cas cliniquement évocateurs ont été enregistrés. 117 patients hospitalisés. Une personne a succombé à la maladie, en septembre dernier, dans la région basse-terrienne. 

A contrario, dans les Iles du Nord, pas d'aggravation de la situation. A Saint-Martin, les chiffres sont stables. A Saint-Barthélemy, une légère décrue a même été constatée. 
Les Outre-mer en continu
Accéder au live