L'épidémie de dengue s'intensifie en Guadeloupe

dengue
Dengue: 88 cas enregistrés en une semaine, 20 communes concernées à La Réunion
©ARS OI
Le nombre hebdomadaire de consultations en médecine de ville est supérieur à 1 000 pour la deuxième semaine consécutive. Tout l’archipel est concerné par cette recrudescence de cas de dengue. L'épidémie s’intensifie. 
La guerre contre les moustiques et le virus de la dengue fait rage, actuellement dans le département. Et malgré les précautions, malgré les campagnes de sensibilisation, l'épidémie commencée, il y a plus de 10 mois, dans l'archipel, continue. Elle s'intensifie, même. 
 

Plus de 15 000 cas en un an

Pour la seconde semaine consécutive, le nombre de cas cliniquement évocateurs de dengue vus en consultation médicale dépasse les 1 000 cas rapportés par semaine. Cette tendance confirme une circulation qui continue de s’intensifier sur l’archipel, selon Santé publique France. Depuis le début de l’épidémie, il y a tout juste un an, près de 15 140 cas cliniquement évocateurs de dengue ont été estimés en médecine de ville dont près de 2 190 (14%) au cours deux dernières semaines.
Les communes les plus impactées, celles dont l’incidence cumulée est la plus élevée, supérieure à 100 cas estimés pour 10 000 habitants, sont Saint-François, Le Moule, Le Gosier, Petit-Bourg, Vieux-Habitants, et Capesterre-Belle-Eau. 
Treize communes présentent des incidences comprises entre 40 et 100 cas pour 10 000 habitants: Sainte-Anne, Petit-Canal, Les Abymes, Pointe-à-Pitre, Baie-Mahault, Lamentin, Sainte-Rose, Bouillante, Goyave, Baillif et l’île de Marie-Galante.
Une seules des 27 communes de Guadeloupe, Pointe Noire, disposant de médecins sentinelles ne rapporte aucun cas cliniquement évocateur de dengue sur les quatre dernières semaines.
Pourtant, le service de lutte anti-vectorielle de l’ARS Guadeloupe, Saint-Martin, Saint-Barthélemy a reçu des signalements liés à la dengue sur cette commune de Pointe-Noire.
Dengue épidémie
Depuis le début de l‘épidémie (fin 2019), un décès directement lié à la dengue est à déplorer, au mois de septembre 2020. Le sérotype circulant majoritaire reste le sérotype 2.
©guadeloupe

A Saint-Martin, Saint-Barthélemy et en Martinique, l'épidémie est également confirmée. 
Les Outre-mer en continu
Accéder au live