L’Etat confirme son soutien à la reprise de la compagnie aérienne Corsair.

transports
Corsair
Le projet de rachat porté par Eric Koury détenteur d’Air Antilles et d’Air Guyane et  Patrick Vial-Collet président de la CCIIG et hotelier en partenariat avec l’Etat Français qui compte participer au financement de cette opération .
L’opération de rachat de Corsair par Eric Koury et Patrick Vial-Collet, pourrait aboutir le mois prochain. Le ministre des transports vient de confirmer le soutien de l’Etat.
L’aide publique pourrait même dépasser les 100 millions d’euros évoqués en aout dernier par l’actuel PDG de Corsair et serait versée sous forme de prêt direct.
Lors de ce forum, Jean Marie Djebarri a en effet insisté sur l’importance de la concurrence aérienne vers les Outremers, et donc, sur la nécessité "de faire en sorte que Corsair puisse sortir de la crise Covid dans des conditions opérationnelles et financières satisfaisantes."
De son côté, le consortium Koury/Vial-Collet regroupant des investisseurs privés, des entrepreneurs, des collectivités d’Outremer ainsi que des acteurs du tourisme, serait prêt à investir en propre plusieurs dizaines de millions d’euros.
Pour que la procédure aboutisse, il faut aussi qu’un protocole d’accord soit au préalable signé avec les actionnaires actuels.
Si le projet voit le jour, Corsair nouvelle formule devrait se recentrer sur les destinations Antilles et Réunion, des liaisons qui ont toujours attisé les convoitises. Et pour cause, ce sont là les rares lignes à drainer, en temps normal, des millions de passagers au départ d’Orly