L'Etat donne la parole aux jeunes

société
Les jeunes de JN
©Ch. Danquin
A partir de demain la préfecture de Guadeloupe mandatée par le ministère des Outre-mer, organise des consultations avec les acteurs locaux de la jeunesse en parallèle des événements de ces dernières semaines. Des travaux qui doivent aboutir à des premières conclusions en janvier prochain

Ils sont étudiants ou jeunes diplômés engagés en faveur de la jeunesse Guadeloupéenne. Ce dimanche après-midi, ils planchaient sur un séminaire qu’ils organisent le week-end prochain…

Peu étaient au courant que, ce lundi, des consultations par groupes de travail sont organisées par la préfecture avec des acteurs locaux de la jeunesse. Mais leurs attentes n’en sont pas moins grandes…

Louis Corlay : jeune diplômé et membre du réseau Média Jeune

©Guadeloupe

Anaïka Arrondell : étudiante et membre du réseau Média Jeune

©Guadeloupe

Joris Kancel : étudiant et membre du réseau Média Jeune

©Guadeloupe

Lycéens, étudiants, entrepreneurs, représentants du milieu sportif ou artistique… En tout, ils seront près de 150 à participer à cette consultation à partir de laquelle émaneront des propositions autour trois thématiques : la formation et le travail, bien vivre et vivre ensemble en Guadeloupe…

Nicolas Joachim Eugène sera chargé d’animer l’un des trois ateliers…

Nicolas Joachim Eugène : acteur jeunesse

©Guadeloupe
Réseau Media Jeunes
©Ch. Danquin

Des travaux à l’initiative de l’Etat qui seront lancés par le préfet de Région…

L’adresse du site internet www.plan-jeunes-guadeloupe.fr, activée dès ce lundi 13 décembre 2021

* Le premier groupe, animé par James Larrouy et Loïk Louisy Louis, délégué Jeunesse Outre-Mer (JOM) Guadeloupe, aura à réfléchir sur la problématique « Se former et travailler en Guadeloupe ». Il s’agira d’évoquer les questions d’éducation, d’enseignement supérieur, de formation professionnelle et notamment d’apprentissage ainsi que les questions d’accès à l’emploi, d’insertion professionnelle et d’entrepreunariat.
* Le deuxième groupe, animé par Raphaël Essers, cadre socio-éducatif à la maison des adolescents (MDA) de Guadeloupe et des Îles du Nord, et Corine Vingataramin, directrice de l’Établissement Public Foncier (EPF) de Guadeloupe, aura à faire des propositions sur la thématique « Bien vivre en Guadeloupe ». Il s’agira de réfléchir aux questions portant sur l’accès au logement, l’offre de mobilité, les problématiques de santé et l’accès aux services dédiés à la jeunesse.
* Le troisième groupe, animé par Nicolas Joachim Eugène et Rony Théophile, traitera de la question « Vivre ensemble en Guadeloupe ». Il devra aborder les questions de l’engagement à la citoyenneté et au pacte républicain, l’accès aux droits, ainsi
que l’accès à la culture et au sport.