L'université du Colorado prévoit une saison cyclonique intense

cyclones
Cyclone
©Janeb13
La saison cyclonique 2022 débutera dans un mois et demi, dans le bassin Atlantique Nord. Elle sera, cette année encore, au-dessus de la normale, en termes d’intensité des phénomènes attendus, selon l’université du Colorado. 19 cyclones sont annoncés.

Les premières prévisions, quant à la saison cyclonique 2022, sont connues. Elles ont été publiées par l’université du Colorado. Et, cette année encore, la saison risque d’être intense, "bien au-dessus de la normale", selon les scientifiques, avec près d’une vingtaine phénomènes annoncés. 

Nous sommes encore en plein carême, en Guadeloupe. Mais voilà déjà l’heure des prévisions cycloniques.

Selon l’université du Colorado, une référence en la matière, cette saison 2022 pourrait bien  être, dans le bassin Atlantique Nord, au-dessus de la normale ; ce, pour la troisième année consécutive.

Là où la moyenne s’établissait, depuis 1991, à un peu plus de quatorze phénomènes, cette fois, il est question de dix-neuf cyclones, qui pourraient se voir attribuer un nom, entre le 1er juin et le 30 novembre.

Parmi ces perturbations tropicales, neuf pourraient se transformer en ouragan, dont quatre majeurs.

D’après l'unité américaine de recherche sur le climat, le phénomène la Niña, généralement propice à leur formation dans notre région, reste pour l’instant faible.
Les eaux de surface, en revanche, dans la Caraïbe, sont actuellement plus chaudes que la moyenne habituelle.

Il ne s’agit toutefois que d’estimations, même si, rappellent par ailleurs les spécialistes, le passage sur les terres d’un seul ouragan suffit à qualifier une saison d’active.

Pour rappel, 2021 a été une année intense, dans la zone, troisième après 1933 et 2005. Toutefois, très peu de  phénomènes avaient concernés l’Arc Antillais.