La CUMA Avenir au bord de l’implosion

agriculture
Mauricia Rangassamy
Nombre d’administrateurs de cette structure agricole ont démissionné et contestent la gestion de Maurica Rangassamy. Un conseil d’administration provisoire a même été mis en place.
Cette coopérative d’utilisation de matériel agricole, basée à Sainte-Rose, est l’un des opérateurs assurant la coupe de la canne et les travaux d’inter campagne, pour les planteurs du nord Basse-Terre.
Mais sa présidente, Mauricia Rangassamy, figure du monde agricole, est vivement contestée depuis plusieurs mois, pour sa gestion.
Au point que la quasi-totalité des administrateurs ont démissionné. Et ils ont mis en place mardi un conseil d’administration provisoire. 
ECOUTEZ 

CUMA Avenir