La Guadeloupe a désormais une auberge de jeunesse : le Green Hostel

tourisme
Inauguration de la première auberge de jeunesse de la Guadeloupe, le Green Hostel - 15/04/2022. ©Mickaël Bastide et Jean-Marie Mavounzy - Guadeloupe La 1ère
Le projet d’auberge de jeunesse Green Hostel n’est pas beau que sur le papier. La maison de ville que l’établissement occupe, au cœur de Pointe-à-Pitre, a été muée en œuvre d’art. Les gérants veulent en faire un lieu de rencontre entre la culture créole et les touristes friands d’authenticité locale.

Pour célébrer son ouverture officielle, le Green Hostel, première auberge de jeunesse de la Guadeloupe, a mis les petits plats dans les grands : une "journée internationale de l’art" a été organisée, dans cet établissement qui trône sur le quai Lardenoy, à Pointe-à-Pitre.
Plusieurs artistes et artisans ont pu y présenter leur savoir-faire.

L'auberge de jeunesse, le Green Hostel, à Pointe-à-Pitre.
L'auberge de jeunesse, le Green Hostel, à Pointe-à-Pitre. ©Mickaël Bastide - Guadeloupe La 1ère

   

L'auberge de jeunesse, le Green Hostel, à Pointe-à-Pitre.
L'auberge de jeunesse, le Green Hostel, à Pointe-à-Pitre. ©Mickaël Bastide - Guadeloupe La 1ère

C'est Xavier Sambar, pointois de 35 ans, ingénieur en développement durable et éco-conception, qui est à l'origine de cette auberge.

Un concept original

Le site est voulu éco-responsable, par les initiateurs du projet. Il est question, au sein de cette structure économique, de développer un "tourisme respectueux des Hommes, de leur culture et de leur environnement". En somme, les gérants feront découvrir à leurs clients le mode de vie, les traditions et l’histoire du territoire. Visiteurs et acteurs culturels locaux s’y rencontreront, s’y côtoieront, selon le souhait de l’équipe.

Divers évènementiels rythmeront la vie au sein du Green Hostel : concerts, soirées thématiques, projections, etc.

L'auberge de jeunesse, le Green Hostel, à Pointe-à-Pitre.
L'auberge de jeunesse, le Green Hostel, à Pointe-à-Pitre. ©Mickaël Bastide - Guadeloupe La 1ère

Un site qui attire l'œil

Le Green Hostel, c'est un petit coin de paradis.

Samadhi, responsable de la programmation au Green Hostel

La place ne manque pas, pour ce beau projet : 800 m2, à deux pas de la mer.

La ville de Pointe-à-Pitre a fait confiance aux porteurs de projet, en mettant à leur disposition l’immeuble mué en Green Hostel.

L’auberge compte 50 couchages répartis dans des chambres individuelles, des résidences d’artistes et des dortoirs. Les lieux renferment aussi des ateliers et des espaces coworking, un concept store, une salle d’exposition. Pour se restaurer, les usagers pourront profiter de la terrasse végétalisée dotée d’un snack-bar.

L'auberge de jeunesse, le Green Hostel, à Pointe-à-Pitre.
L'auberge de jeunesse, le Green Hostel, à Pointe-à-Pitre. ©Mickaël Bastide - Guadeloupe La 1ère

L'auberge de jeunesse, le Green Hostel, à Pointe-à-Pitre.
L'auberge de jeunesse, le Green Hostel, à Pointe-à-Pitre. ©Mickaël Bastide - Guadeloupe La 1ère

Le tout a été rénové avec des matériaux de récupération, avec le moins de plastique possible. Le bâtiment, autant que possible, est alimenté par des énergies renouvelables. Les usagers adopteront les principes de zéro-déchets, de circuits courts et, donc, misera sur la production locale.

L'auberge de jeunesse, le Green Hostel, à Pointe-à-Pitre.
L'auberge de jeunesse, le Green Hostel, à Pointe-à-Pitre. ©Mickaël Bastide - Guadeloupe La 1ère
L'auberge de jeunesse, le Green Hostel, à Pointe-à-Pitre.
L'auberge de jeunesse, le Green Hostel, à Pointe-à-Pitre. ©Mickaël Bastide - Guadeloupe La 1ère