La préfecture veut mettre un terme à la course folle des accidents de la route, en Guadeloupe

sécurité
Contrôle routier à Gourbeyre 16/04/2021
©Rémi Defrance

19 personnes ont perdu la vie et 152 blessés ont été dénombrés, dans des accidents survenus sur les routes de l'archipel, entre le 1er janvier et aujourd'hui. Les autorités veulent freiner cette tendance. Hier soir, une opération de contrôle était organisée à Gourbeyre, notamment.

Quatre accidents en une semaine. Des blessés et un mort. 
Le bilan s'alourdit, donc, de manière significative, côté sécurité routière, en Guadeloupe, avec des chiffres alarmants.

Bilan alarmant

Depuis le début de l’année, on dénombre 152 blessés sur les routes, dont 128 gravement atteints.
19 personnes ont perdu la vie et ce, en seulement trois mois, soit une hausse de 80% par rapport au premier trimestre 2020.
Les usagers vulnérables sont majoritaires, parmi ces tués. Piétons et usagers en deux-roues encourent le plus de risques. Ils représentent près de 67% des victimes.

Pour expliquer ces tragédies, toutes les hypothèses sont à considérer : la consommation d'alcool ou de stupéfiants, l’usage du téléphone au volant, la fatigue et, enfin, la vitesse qui reste la première cause de mortalité sur les routes de l'archipel.

Les blessés accidentés sont autant de personnes qui doivent être prises en charge dans les établissements de soin, déjà en tension en ces temps d'épidémie de Covid-19.

Face à cette situation préoccupante, les autorités lancent à nouveau un appel à la prudence. De nouvelles campagnes de sensibilisation vont être lancées.
Et, côté répression, dès hier soir, une opération de contrôle de grande envergure était organisée.

Nouvelle opération de contrôle routier

La préfecture appelle à "un éveil de conscience collectif". 
Et, pour rappeler à l'ordre ceux qui enfreignent les règles de sécurité routière, des opérations de contrôle sont régulièrement organisées. C'était le cas, ce vendredi 16 avril 2021, en fin d'après-midi, au rond-point de la Bouteille, à Gourbeyre, en présence du préfet de région. Alexandre Rochatte répond à Claudia Ledezert :

Alexandre Rochatte : "Toutes les personnes qui prennent des risques en font prendre aux autres aussi".

Les gendarmes déployés avaient pour mission de traquer toutes les infractions graves, génératrices d'accidents.
A Gourbeyre, une partie des militaires étaient basés au niveau du rond-point, tandis que des patrouilles motorisées sillonnaient le secteur, pour intercepter ceux qui cherchaient à passer au travers du dispositif.

Contrôle routier à Gourbeyre 16/04/2021
©Remi Defrance
Contrôle routier à Gourbeyre 16/04/2021
©Rémi Defrance

Ils étaient près d'une centaine mobilisés, hier, pour des opérations du même type, en divers points de l'archipel, comme le précise le colonel Jean-Pierre Rabasté, commandant en second de la gendarmerie de Guadeloupe, au micro de Claudia Ledezert :

Colonel Jean-Pierre Rabasté : "Le couvre-feu n'arrête pas nos contrôles de sécurité routière".

Contrôle routier à Gourbeyre 16/04/2021
©Rémi Defrance
Contrôle routier à Gourbeyre 16/04/2021
©Remi Defrance

Au final, les gendarmes ont relevé plusieurs infractions :

  • 5 conduites en état d'alcoolémie, dont 3 délits ;
  • 7 conduites sous stupéfiants ;
  • 9 usages de téléphone ;
  • 4 non ports de ceinture ;
  • 3 conduites sans permis ;
  • 3 défauts de contrôle technique ;
  • 3 défauts d'assurance ;
  • 2 pneus lisses ;
  • et 16 autres infractions diverses.

Autre piste : la sensibilisation

Outre les contrôles, Alexandre Rochatte entend aussi jouer la carte de la prévention et de la sensibilisation. Le préfet s'interroge quant à la courbe de la mortalité routière, qui ne cesse de grimper, d'année en année. Le représentant local de l'Etat cherche d'ailleurs à adapter les messages aux public local :

Alexandre Rochatte : "Cette sensibilisation, cette prévention, elle ne fonctionnera que si les gens ont vraiment envie".

Contrôle routier à Gourbeyre 16/04/2021
©Remi Defrance