Le département, épaulé par le Conseil Régional, décide de mobiliser ses stocks stratégiques

eau potable
Eau de Guadeloupe
La collectivité présidée par Guy Losbar, mobilise « ses stocks stratégiques ». L’objectif est de donner un coup de pouce au syndicat mixte de gestion de l’eau et de l’assainissement de la Guadeloupe. Un prêt de matériel d’urgence de 200 000 euros normalement dédié au réseau d’irrigation agricole. Les travaux d’urgence doivent être réalisés notamment sur les conduites de transferts des unités de production vers les réseaux de distribution de l’eau potable

La situation semble titanesque et les mots ont un poids. Le communiqué est, certes, volontariste, toutefois lorsque l’on mobilise des « stocks stratégiques » c’est qu’il y a une situation de grave crise ou de danger.
En clair, la tempête Fiona a empiré la situation du réseau d’adduction en eau de la Guadeloupe déjà fortement dégradée. Le département fait le constat de difficultés « inédites ». « Les casses sont nombreuses ».

Casse Belle Eau Cadeau
©SMGEAG

Du coup il faut des solutions fortes. Ces 200 000 euros de matériels d’urgence, réservés en principe à l’irrigation agricole, doivent permettre d’assurer la stabilité de l’approvisionnement en eau potable des guadeloupéens.

La situation est ensuite exceptionnelle. Près de trois semaines après le passage de la tempête Fiona, la distribution du précieux liquide est toujours problématique, dans de nombreuses zones de l’archipel.

Distribution de packs d'eau à Trois-Rivières, où l'eau est impropre à la consommation - 01/02/2022
Distribution de packs d'eau à Trois-Rivières, où l'eau est impropre à la consommation - 01/02/2022 ©Eric Stimpfling


Les équipes du syndicat mixte de gestion sont sur le terrain  au quotidien, sans relâche. Le syndicat mixte semble avoir du mal à faire face. Du coup les collectivités cherchent des solutions aux côtés de la structure, alors que ce n’est pas de leurs compétences directes.

Quelle est l’ampleur de la situation ? Cette question est pour le moment sans réponse, tout comme un retour, rapide, à la normale. Guy Losbar rappelle que l’objectif commun de l’Etat, de la Région, du département et du syndicat mixte de gestion, c’est de garantir à tous les Guadeloupéens une eau de qualité dans les meilleurs délais.