Le droit se met à la portée des justiciables

justice
Nuit du droit à Pointe à-Pître
"Après-midi du droit" à Pointe-à-Pître ©R. Defrance
Ce mardi 4 octobre, le tribunal judiciaire de Pointe-à-Pître, celui de Basse-Terre ainsi que le Cour d'appel de la Guadeloupe ouvrent leurs portes aux judiciables pour leur permettre de mieux comprendre les mécanismes du droit. L'occasion aussi de faire les plus jeunes goûter aux principes du droit.

C'est à l'initiative de Laurent Fabius, ancien premier ministre et surtout, président du Conseil Constitutionnel, qu'il a décidé de consacrer une journée au droit.
A l'origine, il s'agissait avant tout de célébrer la promulgation de la constitution de 1958, une occasion, selon lui, de mettre le doit à la portée de tous.

Je me réjouis de voir les grands acteurs du monde du droit que sont les juridictions des deux ordres, les barreaux, les facultés de droit, les chambres des notaires, les fondations, les associations et bien d’autres acteurs encore présents à ce rendez-vous. Les organisateurs de La Nuit du Droit du 4 octobre 2022 ont, une fois encore, veillé à créer un lien entre nos concitoyens et les professionnels du droit. Je les en remercie chaleureusement.

Laurent Fabius, président du Conseil Constitutionnel

Et de fait, en Guadeloupe, le tribunal judiciaire de Basse-Terre, celui de Pointe-à-Pître ainsi que la Cour d'Appel de la Guadeloupe ouvrent leurs portes pour accueillir les justiciables et leur donner des clefs pour mieux comprendre le droit qui les régit.

A Basse-Terre, le programme arrêté prévoit en début de soirée la diffusion d'un film de Mathieu Delahousse et Damien Vercaemer  intitulé : " Dans les yeux des juges". Ensuite les étudiants en droit animeront la soirée avec des exposés-débats qu'un jury constitué de professionnels du droit et présidé par le procureur de la République et la présidente du tribunal judiciaire de Basse-Terre, aura à départager.

comparution Nuit du droit à Pointe-à-Pître
. ©R. Defrance

A Pointe-à-Pître, le tribunal judiciaire accueillait ce mardi après-midi des élèves du collège de Kermadec pour mettre en scène avec eux un procès en bonne et due forme que les collégiens ont eu à arbitrer. Une occasion de leur expliquer tous les principes mis en œuvre lors d'un procès.
Un travail en amont avait d'ailleurs été fait en ce sens par les enseignants du collège, assistés par la présidente du tribunal judiciaire de Pointe-à-Pître.

©Guadeloupe
©Guadeloupe

Après-midi du droit à Pointe-à-Pître
. ©R. Defrance

Comme un cours d'éducation civique grandeur nature suffisamment concret pour retenir l'attention des collégiens, susciter leur participation et surtout, leur en laisser des principes de vies. Des principes que Marquise et Naéma  résument à leur manière

©Guadeloupe

Les précédentes éditions de « La Nuit du droit » se sont déroulées les
4 octobre 2017, 2018 et 2021. « La Nuit du Droit » n’a pu avoir lieu en 2020 en raison des confinements nécessités par l’épidémie de Covid-19.

La Nuit du Droit
. ©La nuit du Droit