Le lourd tribut payé par les Antilles à la pandémie du Covid-19

coronavirus
bilan de la mortalité covid
. ©INSEE
La hausse de la mortalité de janvier à mai 2022, une nouvelle fois très importante en Guadeloupe. Elle a augmenté un peu partout en France mais les chiffres culminent en Outremer. C’est la Réunion qui essuie la plus violente augmentation mais les Antilles ne sont pas loin derrière. Et le spectre du Covid plane toujours….

Une hausse 3 fois plus importante que celle de l’Hexagone. Sur les quatre premiers mois de l’année, Les Antilles figurent une nouvelle fois parmi les départements ou la mortalité à le plus augmenté par rapport à 2019. 17% de plus pour nos régions au coude à coude avec la Corse contre 6% de plus au niveau national.

La Guadeloupe et la Martinique sur le podium de ce triste classement ou l’Outre-mer détient toutes les terribles premières. Record absolu pour la Réunion + 42%, devant Mayotte +26%. Seule la Guyane sur la période se situe à un niveau d’augmentation similaire à la moyenne du territoire nationale.

En cause dans cette importante hausse de la mortalité, évidemment l’épidémie de Covid bien plus meurtrière Outremer que dans l’Hexagone.
En début d’année, c’est l’île Bourbon qui affichait les pires taux d’incidence et d’hospitalisations de France pour cause d’infection au SARS cov2. Les Antilles elles étaient juste derrière.

Des chiffres une nouvelle fois dramatiques mais tout de même largement moins pires que ceux de la violente 3ème vague des mois de septembre octobre 2020. La Guadeloupe avait alors vu son nombre de morts augmenté de plus d’un tiers par rapport aux années d’avant Covid.