Le pilote du scooter T-Max qui a renversé un enfant de 4 ans écope d'une peine de 18 mois d'emprisonnement

accidents
Tribunal Judiciaire de Pointe-à-Pître
Tribunal Judiciaire de Pointe-à-Pître ©Ch. Danquin
Un homme de 34 ans a été condamné par le Tribunal de grande instance de Pointe-à-Pitre à 18 mois d'emprisonnement pour des faits de blessures involontaires, délit de fuite et défaut de permis de conduire et d'assurance après avoir renversé un garçonnet de 4 ans, lundi 8 août, sur le parking d'un centre commercial, aux Abymes.

L'homme a été jugé ce mardi 16 août, dans l'après-midi, au tribunal de Pointe-à-Pitre en comparution immédiate pour des chefs de blessures involontaires, délit de fuite et conduite sans permis de conduire et sans assurance.

Reconnu coupable, il a été condamné à une peine de 18 mois d'emprisonnement, 800 euros d’amende et une interdiction de se présenter à l’examen du permis de conduire durant trois mois. Le scooter impliqué dans l'accident a également été saisi.

Pour rappel, c'est sur le parking d'un centre commercial, aux Abymes, que le garçonnet avait été renversé par un deux-roues, lundi 8 août

Pris en charge par l'équipe du SMUR, le petit avait été transporté dans un état grave, au pôle Parent-enfant du Centre hospitalier universitaire, situé à Palais Royal, aux Abymes. L’enfant risque de garder des séquelles physiques et psychologiques de cette collision.

Le mis en cause, lui, avait pris la fuite. Plus tard, une note vocale qui circulait depuis plusieurs heures sur Whatsapp et les réseaux sociaux appelait à retrouver ce motard, en communiquant une plaque d'immatriculation. 

Sorti de prison, il y a tout juste huit mois

L'homme de 34 ans était tout juste sorti de prison, il y a huit mois. Lors du drame, il slalomait sur une aire piétonne. S’il n’est pas resté sur les lieux de l’accident, c’est parce qu’il a "paniqué", selon son témoignage. Il s'est tout de même arrêté et a pris la victime dans ses bras, avant de s'éclipser.

Le suspect s'était finalement rendu de lui-même, le lendemain de l'accident.