Le Ministère des Armées met à l'honneur deux figures guadeloupéennes porteuses de valeurs

hommage
Cérémonie d'inauguration de salles
. ©D. Quérin
Depuis ce lundi, deux salles portent désormais les noms de Léopold Léon et de Loïc Liber. Il s’agit de deux nouvelles salles du Camp Dugommier, à Baie-Mahault. Un choix qui se veut avant tout un hommage à ces deux soldats guadeloupéens.

C'est dans ces deux salles que se tiendront désormais les journées citoyennes. Et par le choix du Ministère des Armées, elles se nomment Léopold Léon et Loïc Liber.

Léopold Léon était un combattant de Libération. Il a rejoint le Général De Gaulle à 18 ans alors qu'il allait être arrêté par le régime de Vichy pour dissidence.

Loïc Liber, a suivi en visio toute la manifestation
Loïc Liber, a suivi en visio toute la manifestation ©Guadeloupe la 1ère

Loïc Liber est un soldat membre du 17e régiment du génie parachutiste de Montauban. En mars 2012, il est le seul rescapé de l'attaque du terroriste Mohamed Merah contre trois militaire à Montauban. Il est désormais tétraplégique à vie.

Environ 6000 jeunes passent chaque année dans ces salles pour accomplir leur journée de citoyenneté.