Les baigneurs s'habituent à "l'ouvert-fermé" des plages de Guadeloupe

coronavirus
Plage de Sainte Anne
Plage de Sainte Anne ce dimanche 05 septembre 2021 ©R. Defrance
Depuis les nouvelles restrictions en matières de mesures sanitaires, les Guadeloupéens s'habituent tant bien que mal à cette situation. Si la commune de Sainte Anne a choisi de fermer totalement l'accès à ses plages, les communes voisines accueillent les baigneurs aux heures prescrites

Un dimanche matin pas comme les autres, pas comme ceux que l'on vit en temps normal. Sur les plages de Sainte Anne, aucun visiteur, ou presque. Tant bien que mal, chacun essaie de s'y faire. 
Pour la commune aux plages très prisées, il s'agissait avant tout de faire preuve de précaution pour ne pas avoir à sanctionner le cas échéant.
Au grand dam des commerçants et autres vendeurs pour lesquels la fréquentation des plages est une assurance de revenus.
Voir le reportage de Claudia Ledézert et Rémi Defrance
 

L'impossibilité de se rendre sur les plage de Sainte Anne à toute heure du jour à inciter les baigneurs à se retourner vers les plages des autres communes. A quelques pas de l'entrée de Saint Anne, la plage de Petit Havre connait une affluence inhabituelle. Même si, là aussi, il y a des règles auxquelles il faut se conformer dans le cadre de ce concept de "plage dynamique".

Peggy Robert Guadeloupe La 1ère

Précisons que la fermeture des plages à 11h s'explique par la volonté d'éviter que les personnes s'installent pour déjeuner sur les plages