Les médecins martiniquais interdits d'exprimer publiquement un avis négatif sur la vaccination

coronavirus
Médecins
©DR
Les médecins Martiniquais qui auraient un avis négatif quant à la vaccination ne pourront plus l'exprimer publiquement, a déclaré le 16 août dernier le conseil départemental de l'ordre des médecins. Ils ne respecteraient pas le code de déontologie

Le conseil départemental de l'ordre des médecins de la Martinique a lancé un avertissement aux médecins qui auraient un avis négatif sur la vaccination. Ils ne peuvent plus l'exprimer publiquement sous peine de sanctions pouvant aller de l'avertissement à la radiation a décliné Raymond Hélénon, le président de l'ordre au cours d'une conférence de presse le 16 août dernier à Fort-de-France. L'application des sanctions s'appuiera sur les textes du code de la santé publique.

Accélérer la vaccination

La Martinique, comme la Guadeloupe affiche un taux très bas de la vaccination (20% en schéma complet). Malgré la violence de l'épidémie, et l'intensité des campagnes menées par l'ARS, la population a du mal à passer à l'acte. La semaine dernière, 4 114 personnes ont été testées positif à la Covid-19. 441 personnes sont hospitalisées dont 61 en réanimation.