Les membres du journal "Rebelle" prennent position dans le dossier du chlordécone

chlordécone
Conférence de presse journal Rebelle

Une position affirmée ce samedi matin au cours d'une conférence de presse organisée à Pointe-à-Pître. Il s'agissait pour eux de s'inscrire contre la prescription du dossier chlordécone mais aussi pour soutenir le militant martiniquais anti-chlordécone, Kéziah Nuissier

"Lagé Késiah", c'est le nom de la pétition initiée par le Journal "Rebelle" et déjà signée par un peu plus de 1000 jeunes lycéens et étudiants guadeloupéens pour soutenir Késiah Nuissier.

Ce jeune militant martiniquais militant avait été brutalisé et blessé par des gendarmes lors d'une manifestation anti-chlordécone en juiller dernier. Convoqué au tribunal le 17mars dernier, son procès a finalement été reporté à une date ultérieure et sera décentralisé dans l'Hexagone?

Pour les militants du Journal "Rebelle", il s'agissait avant tout d'exiger l'arrêt des poursuites à l'encontre du jeune homme

Mélanie Sulio, militante de "Rebelle"

 

La manifestation "anti-chlordécone" prévue ce week-end en Martinique, a finalement été reportée à la fin du mois, en raison de la situation sanitaire de l'île