Les policiers et les commerçants de Basse-Terre ensemble pour dénoncer l'insécurité grandissante dans le Chef-Lieu

violence
Marche contre l'insécurité
Mobilisation contre l'insécurité, Basse-Terre 13 juin 2022 ©Th. Philippe
Au quotidien, c'est ensemble qu'ils ont à faire face aux affres de l'insécurité dans l'exercice de leur fonction respective. Les uns la subissent et en sont victimes, les autres pour la combattre, la freiner, l'endiguer. Pourtant, en manifestant ensemble aujourd'hui, ils veulent souligner leurs limites et les manques de moyens qui génèrent la situation qu'ils dénoncent

Ce n'est peut-être pas un hasard si cette manifestation commune des policiers et des commerçants de Basse-Terre a lieu au lendemain du premier tour des élections législatives et avant le second tour. Peut-être une manière de revendiquer au près des futurs élus une oreille attentive à leurs doléances et surtout, une volonté commune de juguler le mal qui gangrène la vie dans le Chef-Lieu.

Mobilisés ensemble devant le commissariat de Basse-Terre, ils ont voulu exprimer leur ras-le-bol commun et surtout revendiquer les moyens d'améliorer leurs conditions de travail, les uns dans leurs commerces, les autres dans le maintien incessant de la sécurité des biens et des personnes. 

Une mission que les policiers, particulièrement ceux de Basse-Terre et de Capesterre-Belle-Eau, estiment ne pas pouvoir remplir en l'état actuel des choses. 

©Guadeloupe

Pour tous, dans ce secteur de la Guadeloupe, il faut surtout

une présence policière plus conséquente pourrait contribuer à endiguer le fléau grandissant de toutes les délinquances

Manifestation commerçants et policiers à Basse-Terre
Manifestation commerçants et policiers à Basse-Terre ©Th. Philippe

Et chacun se promet de persister de toutes les manières possibles pour que cette mobilisation du jour ne reste pas sans lendemains conséquents.