Lundi gras à Saint François et à Basse-Terre : tout en lumière et en couleur

carnaval
Lundi Gras à Saint François
©L. Gaydu
Les passionnés du Carnaval ont dû avoir l'embarras du choix ce lundi : Affronter les embouteillages de l'Est Grande Terre ou ceux du Sud Basse-Terre. C'est à ce prix qu'ils ont pu apprécier les défilés nocturnes du lundi-gras à Basse-Terre ou à Saint François
Il fallait en effet s'y prendre tôt pour être bien garé et bien placé et voir passer les carnavaliers. Qu'on ait choisi Saint François ou Basse-Terre, la problématique par rapport à la circulation restait la même. 
Mais une fois installé, le spectacle qui s'offrait aux yeux dans les deux défilés se voulait féérique. L'expression pure de la magie du Carnaval.
Lundi Gras à Saint François
Lundi gras à Saint François ©L. Gaydu

Au fil des années, ces défilés nocturnes sont devenus de véritables évènements du calendrier des jours gras. On est bien loin des retraites aux flambeaux du Carmel qui traversaient les rues de Basse-Terre et dainaient ici et là le public qui passait alors de spectateur à carnavalier.
©guadeloupe
Depuis, ce sont des défilés structurés et organisés. Si Basse-Terre opte toujours pour la féérie et les lumières, Saint François reste plus ouverts et plus hétérogènes
©guadeloupe
Et après une nuit qui aura été courte, les carnavaliers de toutes les communes de la Guadeloupe se préparent déjà pour l'octave majeur du carnaval, le mardi-gras, le point d'orgue étant particulièrement le grand défilé de la ville de Basse-Terre que l'on sait toujours haut en couleur.