Maria est de catégorie 3 et continue de se renforcer

cyclones
L'Ouragan Maria
Maria devrait passer au sud de notre archipel en milieu de nuit de lundi à mardi. Le phénomène se renforce et devrait être un ouragan majeur à son passage au plus près de la Guadeloupe. Marie Galante, Les Saintes et la moitié sud de la Basse-Terre sont les régions les plus exposées.
La trajectoire de Maria se confirme. L'ouragan a infléchi sa course et devrait passer un peu plus au sud selon les dernières prévisions de Météo France. Les îles du sud de l'archipel guadeloupéen, le sud Basse-terre seront impactés tout comme l’île de la Dominique et le nord de la Martinique.
ENTENDRE 

Sylvain Lamothe prévisionniste à Météo France

Si cette tendance se confirme, le centre du système devrait transiter entre le milieu de matinée et la fin d’après-midi entre 30 et 50 km à l’est des côtes atlantiques de la Martinique.
Le coeur de l’ouragan de catégorie 1, générant près du centre des vents de 150 à 170 km/h avec des rafales associées autour de 180 km/h pourrait traverser l’Arc Antillais entre le Sud de la Dominique et le Nord de la Martinique en cours d’après-midi et soirée.
Même si la plupart des modèles numériques disponibles envisagent un recourbement plus vers le Nord-Ouest en cours de matinée, il convient de rester très prudent pour la Martinique à la lumière des erreurs des prévisions des trajectoires précédentes.
Même si cette trajectoire plus sud éloignerait un peu le centre de MARIA des côtes Sud de la Guadeloupe, l’Ouragan, en intensification et de catégorie 2 ou 3 à proximité des côtes, reste une menace sérieuse et dangereuse pour l’archipel, les vents forts et la mer grosse associée, ainsi que les très fortes pluies s’étendent plus loin du centre à droite (au nord) de la trajectoire.
Les incertitudes sur la trajectoire et l'intensité finale à cette échéance rendent difficile une localisation précise des impacts sur la Guadeloupe, mais il semblerait que le Sud de l'archipel soit nettement plus exposé.
A cette échéance, il ne faut pas se focaliser sur la position prévue du centre du phénomène et des variations possibles de cette distance d’une trajectoire à l’autre.
En mer des Caraïbes, Maria devrait encore s’intensifier.
Il pourrait alors menacer directement Montserrat, Saint-Kitts et Nevis mardi puis les Iles et Vierges et Porto Rico mercredi.
 

Les effets attendus dans les îles du Nord


L’influence sur Saint Martin, Saint Barthélemy sera donc fortement dépendante de la position plus ou moins Nord après la traversée de l’arc. Le passage au plus près, probablement entre 100 et 150 km au Sud des Îles de Saint Martin et Saint Barthélemy devrait avoir lieu entre mardi après-midi et la soirée.
A cette distance, Saint Martin et Saint Barthélemy devraient échapper au cœur de l’Ouragan(prévu pour atteindre la catégorie 4 mardi) , c’est-à-dire là où les vents sont les plus violents.
A cette heure, on ne peut pas exclure le passage de Maria à une distance de moins de 100 km de Saint Martin et Saint Barthélemy.
Dans le cas le plus défavorable, il faudrait alors se préparer à un épisode de vents violents avec des rafales de l’ordre de 150 km/h.
-Le vent de secteur nord-est sera déjà assez soutenu mardi matin, environ 50 km/h en moyenne et des rafales à 70 km/h. Il montera d'un cran avec des vitesses moyennes de 70 km/h et des rafales de 100 km/h entre mardi après-midi et mercredi matin. Le vent s'orientera au sud-est mercredi et s'atténuera progressivement.
-La mer sera forte avec des creux moyens atteignant 4 à 5 m pendant le même créneau. Dans la périphérie de Maria, des pluies abondantes sont à attendre, notamment à partir de mardi soir. Elle pourront se maintenir toute la journée du mercredi. Des cumuls dépassant les 100 mm.
Les Outre-mer en continu
Accéder au live