publicité

Le mariage des enfants, une pratique qui ne connaît pas de frontières

Dans le monde, 27 mineures sont mariées toutes les minutes. Le mariage des enfants n'est pas une pratique que l'on retrouve uniquement dans des pays en développement. Plus près de nous, aux Etats-Unis ou en République dominicaine, des enfants sont régulièrement mariés, parfois de force.

  • Guadeloupe 1ère
  • Publié le , mis à jour le
L'histoire d'une fillette américaine de 11 ans, enceinte et forcée d'épouser son violeur, a refait surface cette semaine. Cette dramatique affaire date de 1972. Elle a à nouveau fait la une des quoditiens, en raison d'un éditorial d'un journaliste américain, Nicholas Kristof, qui a tenté de faire le point sur les mariages forcés de mineurs dans le pays. 

Une pratique qui n'est donc pas réservée aux pays en voie de développement. Plus près de chez nous, la République dominicaine, ainsi que le Nicaragua figurent en tête de liste pour les mariages de mineurs, dans notre région. 37% des jeunes Dominicaines se marient avant 18 ans. Cette situation alarmante pousse de nombreuses organisations à se mobiliser contre cette pratique, qui dure depuis des années. 

L'ONU recommande une réforme du Code civil


L'Organisation des Nations unies a elle aussi tiré la sonnette d'alarme. Dans ses recommandations, le rapporteur spécial de l'ONU, Maud de Boer-Buquicchio demande au Congrès de la République dominicaine d'instaurer "l'interdiction absolue du mariage infantile, sans exception".
De plus en plus d'organisations et d'ONG montent au créneau et réclament également au Congrès cette modification de la loi. 
Une demande claire qui a pour objectif d'éradiquer cette pratique dans le pays. La plupart du temps, ce sont les jeunes filles qui sont touchées par ces mariages précoces. 

La République dominicaine enregistre le taux le plus élevé de mariages d’enfants en Amérique latine et dans les Caraïbes, juste devant le Nicaragua.
Le rapporteur préconise donc une réforme du Code civil qui doit être accompagnée par des campagnes de sensibilisation destinées aux familles, aux communautés, aux institutions religieuses et aux autorités locales selon la responsable.
Selon la loi dominicaine, un garçon avant l’âge de 16 ans et les jeunes filles avant 15 ans ne peuvent pas se marier. Toutefois, un juge peut, si les raisons sont justifiées, accorder une dispense d’âge. Ces dispenses sont accordées très régulièrement. A tel point que 37% des jeunes Dominicaines se marient avant 18 ans. 

Plus de 200 000 mineurs mariés en une dizaine d'années aux Etats-Unis


Aux Etats-Unis, près de la moitié des Etats n'imposent pas d'âge minimal pour un mariage, en cas d'accord parental. 
L’association "Unchained at Last", qui milite pour interdire les mariages forcés de mineurs, indique dans l'un de ses derniers rapports que 167 000 Américains de moins de 18 ans ont été mariés entre 2000 et 2010 dans 38 Etats du pays. Ces chiffres ne font toutefois pas la différence entre mariage forcé et mariage consensuel. Cette pratique est surtout courante dans les états ruraux et très religieux du Sud et du Mid-West comme l'Arkansas ou le Kentucky.
"Les Etats-Unis dénoncent les mariages d’enfants dans d’autres pays, mais il est plus que temps de les interdire chez nous", conclut Kristof. De plus, dans certaines régions, le mariage permet d'annuler toute procédure en cas de viol, le "statutory rape". 

Et la France ?


Selon les derniers chiffres de l'INSEE, une seule personne de moins de 20 ans s'est mariée en 2015 en Guadeloupe. L'âge précis n'a pas été donné.
La loi française exige que les mariés soient majeurs. Toutefois, des dispense sont prévues par le législateur. C'est le procureur de la République qui accorde une dispense pour motif grave. En général, la grossesse de la future épouse est invoquée. 
En 2015, le ministère belge des affaires étrangères annonçait qu'en France, 70 000 jeunes filles de moins de 18 ans étaient menacées d'être mariées de force. 

Sur le même thème

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play