Une pétition contre la décision préfectorale d'ouvrir l'accès à Marie-Galante

coronavirus marie-galante
Maires de Marie-Galante
Ils avaient voulu fermer l'accès à Marie-Galante pour protéger ses habitants de la contamination au COVID-19. Mais le Préfet, soucieux du maintien de la continuité territoriale s'y est opposé et la justice lui a donné raison. Mais depuis, c'est une pétition qui passe pour exiger cette fermeture
L'avis du Tribunal Administratif leur ayant été défavorable et ayant infirmé leur décision du 17 mars dernier, les trois maires de Marie-Galante en ont pris acte, tout en le regrettant :

les menaces graves que cette décision fait peser sur la santé de la population au moment même où il est constaté l'efficactité du dispositif en place. Le seul cas avéré à ce jour est arrivé par bateau, avant la prise dudit arrêté.
Les élus déplorent l'acharnement du Préfet à remettre en cause une décision largement soutenue par la population, le Président de la Région Ary Chalus, le Sénateur Dominique Théophile, le Député Max Mathiasin, en contradiction avec les décisions sanitaires prises pou rles autres îles françaises de l'Hexagone


Un souci auquel le directeur de l'Express des île, la compagnie de transport maritime qui relie l'île à la Guadeloupe, a tenu à répondre ce samedi

Les 3 Maires de Marie Galante peuvent être rassurés. Au vu des restrictions légitimes mises au déplacement des populations par nos Autorités, L'Express des îles n'a aucun projet de reprise de ses rotations pour l'heure entre Marie Galante et la Guadeloupe. La faible fréquentation à attendre de tels services ne ferait qu'aggraver une situation financière déjà très tendue pour notre entreprise .

Roland Bellemare


Une pétition en ligne


Mais depuis la décision du Tribunal Administratif, c'est une pétition qui circule sur les réseaux sociaux qui a repris le leitmotiv des trois maires et propose aux Marie-Galantais et aux autres, d'exiger cette restriction de l'accès à l'île pendant la pandémie.
Protégeons Marie-Galante contre le Covid-19 - 

Le round judiciaire ne semble donc pas être le dernier de cet enjeu. Reste à savoir si une telle pétition, et quel que soit son résultat, a une chance de faire le Préfet de Région revenir sur sa décision . Rien n'est moins sûr.