Marine le Pen invectivée au Gosier par des militants nationalistes

élections
Marine Le Pen invectivée
©Guadeloupe la 1ère
Marine Le Pen, la candidate du Rassemblement national, est arrivée en Guadeloupe mais sa visite a été mouvementée. Des incidents ont eu lieu, à l'hôtel où elle se trouvait, au Gosier. La salle a été envahie par des militants nationalistes de l'ANG et du comité international des peuples noirs.

Ce fut une arrivée sous le son des tambours et sans encombre en Guadeloupe cet après-midi pour la candidate à la présidentielle du Rassemblement national, Marine Le Pen. Mais la soirée, elle, a vite tourné au vinaigre. 

Marine Le Pen invectivée ©Alain Petit

Des incidents ont eu lieu sur une intervention de Marine Le Pen au Gosier. La salle a été envahie par des militants de plusieurs organisations nationalistes de Guadeloupe. Elle a dû être évacuée assez rapidement par les forces de l'ordre, du plateau sur lequel nos équipes avaient l'intention de faire une interview.

Elle était en duplex avec Emmanuel Macron, à Paris, quand après dix minutes d'entretien, des nationalistes de l'Alyans nasyonal Gwadloup (ANG) ont investi les lieux. Pas d'affrontements ni de violences mais de l'intimidation vis à vis de la candidate du Rassemblement national.

Pour l'ANG, il est "inadmissible que Marine Le Pen foule le sol guadeloupéen sans qu'eux se fassent entendre".

Selon nos informations, le calme est, dès lors, revenu.