Mé 67 : Entre émotion et interrogations

histoire
Mé 67 Ste-Rose, MAL
©A. Robin
L'histoire s'est invitée dans le carnaval à l'initiative des groupes à po. Cette fois, l'hommage autour de Mé 67 nous conduit à Morne-à-l'Eau et à Sainte-Rose. Témoins et acteurs de mai 67, racontent l'histoire.
Le lyannaj mé 67 proposé par les groupes a po s’est ouvert aux communes.
Après Morne à l’eau et Sainte Rose la semaine dernière, c'est au tour du Gosier cette semaine. A Morne-à-l’Eau et Sainte Rose, plusieurs groupes se sont associés pour cette manifestation qui a pris de l’ampleur au fil des semaines. Mas bòkò Ka, Konngout et Boula en Grande-Terre, Mangròv-la en nord Basse-Terre, ont déroulé le fil de l’histoire avec des témoins qui ont été directement impliqués dans le massacre de Pointe à Pitre en mai 67. 
©guadeloupe

 

Les Outre-mer en continu
Accéder au live