publicité

Les conséquences de l'incendie du CHU sur la carte sanitaire de la Guadeloupe

L'incendie du CHU connaît de nombreuses conséquences aujourd'hui encore. Outre le fait que les équipes des structures hospitalières et des cliniques doivent collaborer plus étroitement, il met en évidence le rôle incontournable des médecins libéraux.

  • Guadeloupe la 1ère
  • Publié le , mis à jour le
Au lendemain de l'incendie du CHU, c'est tout le secteur sanitaire qui se retrouve en ébullition. Grâce au plan blanc immédiatement appliqué, les personnels et les structures on pu se répartir sur le territoire en optimisant les potentiels selon les structures d'accueil.
Cela suppose souvent des efforts particuliers pour les personnels qui ont leur logique de fonctionnement et qui doivent la conjuguer avec plus ou moins de bonheur avec celles de ceux qui arrivent. 
A cela il faut ajouter les obligations de déplacements. Pour un agent du CHU qui habite dans le nord Grande Terre, il sera beaucoup plus difficile de se rendre au CHBT que s'il s'agissait de son lieu d'affectation habituel.  Le CHU avait d'ailleurs envisagé de mettre à leur disposition un système de transport.
Un atout sera intervenu entre temps, l'installation de l'hôpital de campagne. L’ESCRIM, est implanté depuis hier soir sur le parking du CHU, derrière  l’EFS, l’Établissement Français du Sang.
Il a été déployé dans un 1er temps pour quatre semaines. D'une superficie au sol de 1.000m², cet hôpital de campagne peut recevoir jusqu'à 150 urgences par jour. Il peut réaliser 7 interventions chirurgicales lourdes par jour et dispose de 34 lits pour la maternité et de 8 lits pour les soins intensifs.
Les urgences médicales sont prises en charge sur place pendant que les urgences lourdes "notamment de traumatologie continuent à être prises en charge par le service des urgences de la Clinique des Eaux Claires",                 
Et depuis ce matin, "les services de radiothérapie, chimiothérapie et imagerie fonctionnent à nouveau accueilleront à nouveau sur le site du CHU.
Le service d’imagerie, rouvrira ses portes ce mardi, exceptée la médecine nucléaire qui, de son côté, sera fonctionnelle mercredi.
Désormais les patients sont pris en charge et redirigés selon leur pathologie, vers les structures présentes sur le site du CHU ou de l'hôpital Ricou ou vers d'autres établissements. Une continuité des soins diversement appréciée sur le terrain
LES GUADELOUPEENS ET LA NOUVELLE CARTE SANITAIRE

Par ailleurs, Le CHU procède à des opérations de contrôle et de nettoyage préalables à l’ouverture de la Tour Nord, du hall d’accueil, du bureau des entrées et des consultations.
CHU LE GRAND NETTOYAGE
La Commission de Sécurité et d’Accessibilité procèdera à une visite des zones pressenties pour une ouverture au public.

Le rôle du médecin libéral

Outre les différentes organisations et structures hospitalières, il faut cependant souligner l'importance du rôle des médecins libéraux. Il sont souvent les premiers a être contactés par les patients et peuvent apprécier la nécessité ou pas de diriger ces derniers vers les services d'urgence ou les hôpitaux. La crise née de l'incendie a mis en évidence leur position incontournable dans le système de santé en Guadeloupe. 
LES MEDECINS DE VILLE DANS LE DISPOSITIF DE CRISE DE LA SANTE
De fait, loin de combler le rôle central que le CHU constituait dans l’offre de soin avant l’incendie l'hôpital de campagne la comble pour un certain nombre de demandes, les autres structures et les médecins libéraux, la complètent. L'incendie aura donc considérablement modifié la carte sanitaire de la Guadeloupe 

PROFESSEUR SUZY DUFLO
On notera pour finir que le 15 est à nouveau opérationnel. C'est à lui qu'il revient d'orienter les patients vers le service d’urgences approprié.
Enfin, pour la médecine générale, vous pouvez consulter les maisons médicales de garde au 0 590 90 13 13.

* La médecine privée, ou médecine libérale, est, en opposition à la médecine publique, un système de soins de santé fourni par un établissement autre que gouvernemental. Dans le cadre libéral, le médecin travaille dans le secteur privé et ne perçoit aucune rémunération de la part de l'État.

Sur le même thème

  • santé

    La tour Nord du CHU reprend du service

    Le comité d’hygiène, de sécurité et des conditions de travail et la cellule de crise ont donné leur feu vert pour une reprise des activités, dans la tour Nord du CHU de Pointe-à-Pitre/Abymes, qui abrite les services d’endocrinologie, de pneumologie et de médecine.

  • santé

    Incendie CHU : L'hôpital de campagne est arrivé et devrait être opérationnel ce dimanche

    Annoncé au lendemain de l'incendie du centre hospitalier, l'hôpital de campagne est arrivé comme prévu ce matin à l'aéroport Pôle Caraïbe. A son bord, des moyens humains, mais surtout 34 tonnes de matériel qui permettront d'assurer les urgences et autres services hospitaliers, sur le site du CHU.

  • santé

    Des soins intensifs pour relever le CHU

    Une journée bien remplie pour la ministre des solidarités et de la santé. Agnès Buzyn a dû se retrouver sur tous les fronts pour évaluer les conséquences de l'incendie du CHU et rassurer quant à l'engagement du gouvernement en faveur du CHU

ECOUTER    VOIR    S'INFORMER   Partout et à tout moment
Mobile devices
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play