publicité

Mettre les petits plats dans les grands pour accueillir les donneurs

L'EFS n'a de cesse de le dire : La Guadeloupe manque de sang. Mais malgré les nombreux appels lancés, les donneurs se font rares. Ce mercredi, les donneurs ont été gratifiés d'un repas préparé par des chefs cuisiniers, venus mettre leur talent au service de cette cause sanitaire.

© M-M. Ponet
© M-M. Ponet
  • FJO avec M-M. Ponet
  • Publié le
Il faisait bon donner son sang ce matin à l'EFS. Et même si les donneurs n'ont pas manqué de dire qu'ils n'étaient pas venus pour cela, ils n'ont pas boudé le plat préparé par un chef cuisinier qui leur a été proposé après le don. Une opération voulue par cette association qui regroupe des chefs cuisiniers et se fixe une cause humanitaire pour oeuvrer. 
NATHALIE MOULIN CHARGEE DE COM FOOD ILES
Et l'oeuvre, en pareille époque, est plus que nécessaire. La période des fêtes est souvent marquée par de nombreux accidents et les besoins en sang sont importants. L'EFS a d'ailleurs lancés de nombreux appels à la veille des fêtes, peu entendus par rapport à l'attente. Ce petit coup de main aujourd'hui était providentiel
DR MIREILLE BORDENET RESP PRELEVEMENT
Et les donneurs le reconnaissent : c'était une agréable récompense
CINDY BULIN DONNEUSE DE SANG

Demain, même sans les repas de chefs, le don du sang continuera d'être utile et nécessaire

Sur le même thème

  • santé

    Les progrès techniques ne suffisent pas pour que les séniors guadeloupéens s'estiment bien soignés

    La prise en charge médicale s'améliore en Guadeloupe. Et pourtant, 1/3 des seniors Guadeloupéens se déclarent en mauvaise santé contre 13% dans l’Hexagone.Alors que la Guadeloupe va devenir l’un des plus vieux départements de France d’ici 2030, la question de la perte d’autonomie devient cruciale.
     

  • santé

    Un don de sang gastronome aux saveurs locales

    Les collectes de sang ne s'arrêtent pas durant les vacances, bien au contraire. L'EFS rivalise d'originalité pour maintenir la nécessaire mobilisation des donneurs pour continuer de soigner les malades. Et ce lundi, ils auront droit à un don de sang un peu spécial 

  • santé

    Les kinésithérapeutes en colère

    Les kinésithérapeutes sont en colère et manifestent partout en France aujourd’hui. En Guadeloupe également. Les kinés défendent leur métier face à la concurrence des chiropracteurs, profession non régie par le code de la santé publique.
     

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play