publicité

Meurtre de Besson : Un assassinat selon le vice-procureur de Pointe-à-Pitre

Le jeune homme d’une vingtaine d’années tué hier au domicile de sa mère a été assassiné, selon le vice-procureur de Pointe-à-Pitre. Il s’agirait d’une dispute de voisinage qui a dégénéré. L’auteur présumé des coups de feu s’est livré à la police dans la matinée.

Image d'illustration
Image d'illustration
  • Gilbert Pincemail
  • Publié le
Un jeune homme âgé d’une vingtaine d’années a été abattu au domicile de sa mère à Besson aux Abymes. Le 8ème homicide dans notre département depuis le début de l'année. Le meurtrier présumé s’est rendu ce vendredi matin à la police.

Recherché, il se rend à la police

Depuis hier soir, sous le coup d'un mandat d'arrêt, toutes les forces de police et de gendarmerie étaient lancées à ses trousses. Formellement identifié, il était très défavorablement connu des services de police. Se sachant traqué et activement recherché, il s'est donc mis à la disposition de la justice, en milieu de matinée, ce vendredi 13, pour répondre aux questions des enquêteurs sur la violence du crime commis. 
Dès hier, les premiers témoignages recueillis sur place, les premières constatations ont permis au vice-procureur de Pointe-à-Pitre, de qualifier les faits d'assassinat (meurtre commis avec préméditation).

Une querelle de voisinage

C'est une querelle de voisinage qui serait à l'origine de ce drame. La victime, aurait, selon des éléments de l'enquête aurait emprunté et endommagé son nettoyeur haute pression Karcher. Le meurtrier présumé, mécontent, et après de multiples réclamations s'est présenté à son domicile et a ouvert le feu. Touché à la jambe et au flanc gauche, la victime se réfugie à son domicile et décède peu après. 
Les enquêteurs de la brigade criminelle de la direction interrégionale de la Police judiciaire ont retrouvé quatre douilles sur place, ce qui laisserait supposer autant de tirs. 
Son complice, celui qui, selon les investigations initiales, lui aurait fourni l'arme du crime a été placé en garde à vue. Depuis ce matin, l'enquête progresse à grand pas. De nouveaux éléments du dossier devraient bientôt être connus.  1 523 655 865

Sur le même thème

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play