Mouvement de grève à la Société pharmaceutique antillaise

social
Piquet de grève Sopharma
©Ronhy Maléty
Une partie du personnel du grossiste en pharmacie est mobilisée depuis le jeudi 7 mai. Parmi leurs revendications, la qualité de vie au travail ainsi qu'une revalorisation salariale.
Depuis jeudi, des salariés affiliés à l’UTAS/UGTG ont décidé d’interrompre leur activité au sein de l’entreprise Sopharma. Tous services confondus, ils réclament une revalorisation des salaires, d’autant plus que l’activité s’est intensifiée avec le Covid-19.
 

16 points de revendication 

S'ils ont obtenu la prime Covid de 1 000 euros, les grévistes réclament une augmentation générale de la base salariale. C'est l'un des principaux points de revendication de la plate-forme qui en compte 16. 
Les salariés demandent la reprise des négociations annuelles obligatoires.
©guadeloupe
Certains points bloquent encore, toutefois, la situation reste sous contrôle pour le moment. Les grévistes font preuve de souplesse, en raison de la situation sanitaire.
Jointe par téléphone la direction n’a pas souhaité répondre à nos questions. Elle précise toutefois que les livraisons aux professionnels sont tout de même assurées.
Les Outre-mer en continu
Accéder au live