Muriel Penicaud, la ministre du travail arrive en Guadeloupe cet après-midi.

gouvernement
Muriel Pénicaud
Muriel Pénicaud va entamer un périple au pas de charge entre Les Abymes, Gosier, Basse-Terre, Marie-Galante et Saint-Martin. Les syndicats entendent bien lui démontrer les difficultés et les dysfonctionnements de la prise en charge des demandeurs d’emploi.
Muriel Pénicaud doit commencer sa visite ministérielle par une visite au Pôle emploi à Antillopole près de l’aéroport. Elle participera immédiatement à table ronde sur le pacte pour l’emploi avec des demandeurs d’emploi, des référents de l’administration, des employeurs.
Le nombre de demandeurs d’emploi inscrits en catégorie A à Pôle Emploi Guadeloupe c’est-à-dire ceux qui n’ont aucune activité s’élevait à 56.920 fin octobre.  Soit une hausse de 0,6% en un mois et de 2,1% en un an.
Il s'agira donc pour Muriel Pénicaud d'apprécier par elle-même l'effet des dispositifs mis en oeuvre pour répondre à la fois à l'attente des demandeurs d'emploi et aux besoins des entreprises.

Peggy Robert

Les organisations syndicales vont profiter de cette venue pour exposer à la ministre les dysfonctionnements de la structure, le manque de personnel et la réduction des effectifs annoncées ou encore les difficultés rencontrées par les agents face aux problématiques des d’emplois de la Guadeloupe

Marie-Agnes Castro, déléguée syndicale CGTG Pôle Emploi.


Après la Guadeloupe, Muriel Pénicaud se rendra d'ailleurs à Saint Martin. A Saint-Martin où les demandeurs d’emploi étaient 4.288 fin octobre soit une de 3% en un mois à cause d’Irma et de 0,2% en un an.

Ce sera l’une des dernières visites ministérielle de l’année en Guadeloupe. Une année décidément bien chargée.
En l’espace de 3 mois, il y a eu le Président de la République, le Premier Ministre, 6 ministres et le président de l’assemblée Nationale. Certains sont même venus à 2 reprises. Le Premier Ministre et les ministres des outre-mer, de l’éducation Nationale, des sports, de la santé, de l’agriculture et aujourd’hui la ministre du travail sans parler de certains secrétaires d’Etat... ils sont nombreux à être venus constater l’étendue des dégâts provoqués par les 2 ouragans.
Les Outre-mer en continu
Accéder au live