publicité

Norwegian et les Antilles-Guyane, c'est fini !

C'était une rumeur depuis quelques semaines déjà, elle semble se confirmer. La compagnie aérienne Norwegian devrait cesser ses vols en provenance et à destination des Antilles et de la Guyane, à la fin de cette saison 2018-2019.

  • Guadeloupe La 1ère
  • Publié le , mis à jour le
La compagnie aérienne Norwegian et ses tarifs attractifs avaient fait le bonheur des Guadeloupéens, ces 4 dernières années... Partir à New-York, en Floride, ou plus récemment au Canada, avait permis à de nombreux Guadeloupéens de voyager davantage. 
 

Les Antilles-Guyane, dessertes sacrifiées

Pas encore de confirmation officielle ni de l’aéroport ni du CTIG mais la direction commerciale de Norwegian explique qu’elle ne renouvellera pas les opérations saisonnières dans la zone Antilles. Motif invoqué : la rentabilité souhaité n’a pas été atteinte avec des avions n'étant remplis dans les 2 sens… Mais à une échelle plus générale, la compagnie vit des moments financièrement difficiles… Elle avait déjà annoncé, il y a plusieurs semaines son intention de se débarrasser d’une partie de sa flotte et de réduire son volume de dessertes… La Guadeloupe et la Martinique vont donc faire partie des sacrifiés.
Le Comité du tourisme des îles de Guadeloupe, lui, ne confirme pas encore mais il avait ouï-dire que notre région ferait partie de celles qu’abandonnerait la low cost et il s’est rendu compte que contrairement à l’année dernière à la même époque, il est impossible aujourd’hui d’effectuer des réservation pour l’année prochaine. L’aéroport non plus n’aurait pas encore de document officiel, mais il reçoit généralement le renouvellement de demande de Norwegian en juin. Seule certitude, la saison actuelle ira bien jusqu’à son terme.

Une décision confirmée par Marion Lamure, directrice de la communication et des affaires publiques France de Norwegian, interrogée par Martinique La 1ère :
Marion Lamure, Dir Communication Norwegian France
 

Une compagnie présente aux Antilles depuis 2015

Les premiers vols de la Norwegian, à partir et à destination des Antilles avaient rapidement fait le plein de Guadeloupéens désireux de découvrir de nouveaux horizons. 
Le 4 décembre 2015, le premier vol, en provenance de Boston atterrissait à l'aéroport Pôle Caraïbes, avec à son bord 186 passagers. Sept rotations étaient prévues par semaine entre les Antilles françaises et les aéroports de New-York, Baltimore-Washington et Boston.
En juin dernier, deux nouvelles dessertes était annoncées : la Guyane et le Canada. 
Désormais, les Antilles et la Guyane ne font plus partie de la stratégie de la compagnie qui aurait l'intention de se focaliser sur des destinations plus rentables.  
 

Des difficultés financières

Mais en décembre dernier, des rumeurs de difficultés financières circulaient. Le géant aérien, numéro un des low-cost long-courrier, aurait cumulé une dette de 3,5 milliards d’euros.
Guyane La 1ère indiquait que "la compagnie low-cost Norwegian Air Shuttle, serait au bord du dépôt de bilan selon les propos d’un analyste de la banque danoise Danske Bank, repris par le quotidien Les Echos". A l'époque, la Norwégian se disait confiante, en faisant notamment valoir un plan d’économie.
Mais voilà, la compagnie aurait décidé de changer de stratégie. Plusieurs dessertes seraient donc abandonnées, Providence et Fort Lauderdale, aux Etats-Unis et d'autres lignes vers l'Europe. 

Les derniers vols seront opérés le 28 mars prochain. 
Voilà maintenant 4 ans que Norwegian assurait des rotations régulières entre novembre et avril entre les Antilles et la côte est américaine, principalement New-York. Elle venait même cette saison de rajouter la Guyane à son offre. La place qu’elle laissera vide pourrait à nouveau rendre bien cher et bien plus compliqué en terme de correspondances les déplacements vers les Etats Unis depuis les Antilles.

Trouver un remplacement pour soutenir la stratégie touristique de la Guadeloupe


Ce départ est en tout cas un coup dur pour le tourisme dans nos régions, particulièrement pour la Guadeloupe. Une partie de la stratégie de développement économique et touristique de l’archipel passait par ces dessertes américaines et canadiennes.  Il faut donc trouver un remplaçant…
REACTION AU DEPART DE LA NORWEGIAN
THIERRY GARGAR DIR ADJOINT DU CTIG

 

A l'annonce de l'arrêt de la desserte des Antilles françaises par la Norwegian, la Région Guadeloupe a réagi dans un communiqué en indiquant que : 

Dès les rumeurs d’annonce de cette décision il y a quelques jours, la Région a pris l’initiative d’engager des réunions de coordination et de concertation avec les équipes du CTIG et de Guadeloupe Pôle Caraïbes afin d’établir rapidement un plan d’actions dont la finalité est de convaincre d’autres transporteurs à suivre la voie entreprise par Norwegian Airlines.
En effet, il s’agit non seulement de trouver des partenaires qui pourront proposer des vols directs notamment en provenance de New-York ; mais aussi d’examiner les conditions de renforcement de l’offre des transporteurs actuels particulièrement pour le marché Canadien.
« Nous travaillons en mode projet avec une équipe de collaborateurs du CTIG et de Guadeloupe Pôle Caraïbes qui se trouve d’ailleurs cette semaine au salon « Routes Americas » à Québec. Nous rencontrons les représentants de Norwegian mais aussi les compagnies aériennes qui seraient le plus à même de séduire la clientèle Américaine et permettre à la Guadeloupe de poursuivre son développement et sa diversification touristiques sur ce marché où le potentiel de croissance n’est qu’à ses prémisses. La Région, Guadeloupe Pôle Caraïbes et le CTIG s’engagent à mettre tout en oeuvre pour attirer de nouvelles compagnies ».

Pour sa part, Josette Borel-Lincertin, présidente du Département a déclaré : 

" Si ce retrait se confirme, c'est un mauvais coup pour nos territoires pourtant attractifs et la preuve que nosu pesons bien peu de choses face aux logiques d'entreprise, aussi bien quand elles viennent chez nous que quand elles décident de s'en aller."

Sur le même thème

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play