Un nouveau pas dans la connaissance scientifique sur la qualité de l’Air

qualité de l'air
Brume de sable
©E. Gire
Une récente étude menée par une jeune post-doctorante Guadeloupéenne, Lovely Euphrasie Clotilde, au sein du laboratoire privé Karuphère, conclue à la nécessité d'abaisser les seuils de détections pour les pollutions atmosphériques en Guadeloupe

 
Cette étude menée par Lovely Euphrasie Clotilde montre qu’entre 2006 et 2016, la très grande majorité des épisodes de pollution atmosphériques en Guadeloupe étaient du fait des poussières de sable.
Du coup la chercheuse propose que les seuils de détection soient abaissés.
 

Lovely Euphrasie Clotilde

Au-delà, elle entend bien poursuivre ses recherches sur ces brumes de sables. Plusieurs projets d’étude sont déjà dans les tuyaux.