Nouvel an : un volume d'échanges de vœux, par les clients d'Orange, à donner le tournis

télécoms
Echange de vœux Nouvel an 2022
©Nadine Fadel
L'opérateur Orange se réjouit de l'augmentation du volume d’appels et de données mobiles échangés, dans les Antilles-Guyane, pour accueillir 2022. 330 téraoctets de data mobile et 1,8 millions de SMS ont été échangés, par ses clients, la nuit de la Saint Sylvestre.

En principe, nous avons tout le mois de janvier, pour échanger des vœux de bonne année, avec les personnes de notre entourage.
Mais c'est tout de même le soir du réveillon et durant les tout premiers jours du mois de janvier qu'un pic est observé, en matière d'échanges de messages et de communications téléphoniques.

Orange, l'un des principaux opérateurs de télécommunication, a justement fait le point sur le volume d’appels et de données mobiles échangés, par ses clients des Antilles et de la Guyane, pour le passage de l'année 2021 à 2022.

Force est de constater que les SMS et les MMS de bons vœux ont toujours la côté, pour accueillir la nouvelle année. Appels et échanges sur les réseaux sont en hausse, comme si la bonne vieille carte de vœux avait totalement été oubliée.

15 millions de minutes d’appels (+8%), 1,8 millions de SMS (+30%) et 330 téraoctets de donnée Internet mobile (+32%) ont été échangés, entre le 31 décembre 2021 et le 1er janvier 2022. Des chiffres exponentiels, aux Antilles-Guyane, communiqués par le premier opérateur mobile de nos régions.
Le nombre de SMS envoyés a augmenté de 30%, par rapport à l’année précédente.
Cette année, le partage des données Internet est en hausse, pour les échanges coutumiers de bonnes ondes en cette période.
Il y a eu 40.000 échanges de MMS également, soit un bond de 54%.

Tous les indicateurs sont en hausse, donc, ce qui confirme l’appétence de nos populations, pour les applications et les réseaux sociaux.
Ceux qui échangent des messages de vœux, sur la toile, ont tous les âges et tous les profils ; preuve que la pratique s’installe durablement dans nos sociétés, comme dans le reste du monde.