Nouvelle augmentation du nombre de cas, explosion de la vaccination et pass sanitaire, selon le dernier point Covid de la préfecture

coronavirus
Vaccinodrome aeroport
©B. Pansioty-Villon
Nouvelle augmentation du nombre de cas en Guadeloupe... Depuis le 12 juillet, 144 nouveaux cas ont été enregistrés par l'Agence régionale de santé. De son côté, la préfecture de Guadeloupe rappelle la mise en œuvre du pass sanitaire à partir du 21 juillet.

En semaine 28, soit depuis le 12 juillet et jusqu’à ce jour, les services de l'Agence régionale de santé et la préfecture observent une augmentation du nombre de nouveaux cas avec 144 tests positifs contre 106 cas à pareille heure la semaine dernière. Les autorités sanitaires attendent une nouvelle hausse du nombre de cas d'ici la fin de semaine. 

Hausse de 122% des primo-vaccinations

Les annonces d'Emmanuel Macron ont eu un impact direct sur le taux de vaccination en Guadeloupe. Depuis le 12 juillet, les trois plus importants centres de vaccination de l'archipel ne désemplissent pas.

La part des primo-vaccinations a augmenté de 122 % dans les 3 principaux en comparaison des primo-vaccinations réalisées les 5-6-8 juillet ; passant pour les 3 centres de 998 à 2216.

Préfecture de Guadeloupe

Le taux de couverture vaccinale par les premières injections chez les plus de 18 ans est à ce jour de 24,77 %, et de 3,65 % chez les adolescents.

Le pass sanitaire, c'est pour bientôt

Comme partout en France, l’obligation pour le public de justifier de la validité d’un pass sanitaire sera effective en Guadeloupe à partir du 21 juillet, à tous les lieux de loisirs et de culture rassemblant plus de 50 personnes. Seront notamment concernés les parcs à thèmes, les zoos, les établissements sportifs clos et couverts, les bowlings et salles de jeux, les cinémas et théâtres, les musées et monuments.

La préfecture rappelle que le pass sanitaire sera contrôlé par l’établissement au moyen de l’application « TousAntiCovid Verif » et conditionnera l’accès à celui-ci.
L’obligation du pass sanitaire s’appliquera dans un premier temps au seul public de 18 ans et plus accueilli dans ces établissements. L’obligation du pass sanitaire est repoussée à la fin des grandes vacances pour les jeunes de 12 à 17 ans et les salariés des lieux et établissements recevant du public concernés, le temps pour eux de se faire vacciner en entreprenant d’ici au 1er août de recevoir une première dose du vaccin.

Pour rappel, le « pass sanitaire » consiste en la présentation, numérique (via l'application TousAntiCovid) ou papier, d'une preuve sanitaire. 3 types de preuves sont acceptées :
- la vaccination (disposer d’un schéma vaccinal complet) ;
- un test négatif de moins de 48h, RT-PCR ou antigénique ;
- un test RT-PCR ou antigénique positif attestant du rétablissement de la Covid-19 de plus de 11 jours et de moins de 6 mois.