publicité

Nouvelles tensions autour du foncier de Blonzac à Goyave

Une tension entre des planteurs en cours d’installation et des prétendus squatteurs. Des agriculteurs sans titre qui sont défendus par le syndicat des petits planteurs de Cadet/Sainte-Rose propriétaire des terres alors qu’une partie de la parcelle a été attribuée par l’ONF a 8 jeunes agriculteurs.

© E. Stimpfling
© E. Stimpfling
  • E. Stimpfling
  • Publié le
Un conflit naissant et une question qui oppose les belligérants : Qui doit exploiter une partie des 100 hectares de cette parcelle de terre agricole à Blonzac Goyave ?
Une parcelle qui était jusque là occupée par des exploitants sans titre qui la cultivent. Or, une partie du terrain a a été attribuée par l’ONF à 8 jeunes agriculteurs. Ces derniers commencés leurs labours il y a quelques jours. 
© E. Stimpfling
© E. Stimpfling
Ce qui n’est pas sans poser problème aux squatteurs sans titres qui sont soutenus par le syndicat des petits planteurs de Cadet/Sainte-Rose, qui lui se dit propriétaire de ces terres, depuis 1895.
© E. Stimpfling
© E. Stimpfling
Il n'en fallait pas plus pour mettre le feu aux poudres dans ce milieu agricole où la propriété réelle des terres est souvent source de conflit.
La tension est donc vive. Pourtant, les nouveaux planteurs déclarent ne pas vouloir détruire les cultures, mais plutôt, après récolte, récupérer leur parcelle.
TERRE DE BLONZAC
© E. Stimpfling
© E. Stimpfling
VOIR AUSSI : Le dossier de l'ONF sur cette parcelle de terre 
 

Sur le même thème

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play