guadeloupe
info locale

A l'occasion de la Journée Mondiale du refus de la misère, la Banque Alimentaire de Guadeloupe ouvre ses portes

solidarité
Journée du refus de la misère
Depuis le 22 décembre 1992, le 17 octobre est proclamé Journée internationale pour l'élimination de la pauvreté par l'assemblée générale des Nations Unies. Un jour mis à profit par la Banque Alimentaire de la Guadeloupe pour mieux se faire connaître et recevoir des dons à distribuer
C'est le 17 octobre 1987, à l'appel du Père Joseph Wresinski, que 100 000 défenseurs des Droits de l'Homme se sont rassemblés sur le Parvis du Trocadéro, à Paris, pour rendre honneur aux victimes de la faim, de la violence et de l'ignorance, pour dire leur refus de la misère et appeler l'humanité à s'unir pour faire respecter les Droits de l'Homme.
Cinq ans plus tard, Javier Perez de Cuellar, ancien Secrétaire général de l'ONU, au nom d'un groupe de personnalités internationales rassemblées dans le Comité pour la Journée Mondiale du Refus de la Misère, lance un appel pour la reconnaissance du 17 octobre. Et le 22 décembre 1992, le 17 octobre est proclamé Journée internationale pour l'élimination de la pauvreté par l'assemblée genérale des Nations Unies. 
banque alimentaire Guadeloupe
Et pour cette journée particulière dans la lutte contre la pauvreté, depuis mardi la banque alimentaire de Guadeloupe a choisi d'organiser des journées portes ouvertes. Elle souhaite pouvoir échanger avec ses visiteurs sur les différentes actions menées pour lutter contre la faim et le gaspillage.
Pierre Lubin président de la banque alimentaire Guadeloupe

Pierre Lubin président de la banque alimentaire Guadeloupe

BAG


 
Publicité