Opération escargot du collectif en lutte, dans l'agglomération pointoise

social
Opération escargot : le cortège du collectif en lutte a quitté Pointe-à-Pitre, vers 11h30, direction la Rocade
Opération escargot : le cortège du collectif en lutte a quitté Pointe-à-Pitre, vers 11h30, direction la Rocade ©Ludivine Guiolet-Oulac
La circulation dans l'agglomération pointoise est perturbée par une opération escargot, menée par le collectif en lutte. Le cortège est parti vers 11h30 du Palais de la Mutualité, direction Baie-Mahault, via la RN1, en passant par Baimbridge, le pont de la Gabarre, mais aussi Jarry.

L'année 2022 débute comme 2021 s’est achevée ; c’est-à-dire sous tension.
Le fait est que le Collectif d'organisations en lutte contre l’obligation vaccinale et le pass sanitaire, en Guadeloupe, n’a pas dit son dernier mot. Il reste plus que jamais mobilisé et promet de nouvelles manifestations d’envergure, faute de dialogue avec l’Etat et les collectivités.

Les militants s'étaient donné rendez-vous à 9h00, ce lundi matin, 3 janvier 2022, pour un grand rassemblement, afin de relancer la mobilisation et encourager les troupes. Ils ont échangé, devant le Palais de la Mutualité, à Pointe-à-Pitre.

Collectif en lutte, devant le Palais de la Mutualité - 03/01/2022.
Collectif en lutte, devant le Palais de la Mutualité - 03/01/2022. ©Ludivine Guiolet-Oulac
Collectif en lutte, devant le Palais de la Mutualité - 03/01/2022.
Collectif en lutte, devant le Palais de la Mutualité - 03/01/2022. ©Ludivine Guiolet-Oulac
Collectif en lutte, devant le Palais de la Mutualité - 03/01/2022.
Collectif en lutte, devant le Palais de la Mutualité - 03/01/2022. ©Ludivine Guiolet-Oulac

Après diverses prises de parole des leaders, tous sont partis en cortège, pour une opération escargot, direction la Rocade (RN1), en passant par le pont de Baimbridge.

©Sébastien Gilles - Guadeloupe La 1ère
©Sébastien Gilles - Guadeloupe La 1ère

Les militants ont fait une pause, sur le pont de La Gabarre, ce qui fait que la RN1, au niveau de La Jaille, était étrangement vide, à midi.

Opération escargot : le cortège du collectif en lutte a stagné, un temps, sur le pont de la Gabarre - 03/01/2022
Opération escargot : le cortège du collectif en lutte a stagné, un temps, sur le pont de la Gabarre - 03/01/2022 ©Ludivine Guiolet-Oulac
Opération escargot : le calme avant l'arrivée du Collectif - 03/01/2022
Opération escargot : le calme avant l'arrivée du Collectif - 03/01/2022 ©Sébastien Gilles

Chose promise, chose due : Maïté Hubert M'Toumo, secrétaire générale de l'UGTG et l'un des leaders du Collectif en lutte, annonce que les personnes mobilisées seront dans la rue tous les jours, tant que les salariés de la santé suspendus ne seront pas réintégrés dans leurs fonctions et tant que les négociations ne reprendront pas, sur les autres points de revendication. 
Maïté Hubert M'Toumo était interviewée par Ludivine Guiolet-Oulac, dans le journal TV de 13h, sur Guadeloupe La 1ère

©Ludivine Guiolet-Oulac et Jean-Marie Mavounzy - Guadeloupe La 1ère

En mi-journée, cette opération escargot a généré d'importants embouteillages.

Entré dans Jarry, à Baie-Mahault, peu après 13h30, le cortège a fait une halte, sur le Port et en a bloqué les accès.

Opération escargot... jusque dans Jarry - 03/01/2022
Opération escargot... jusque dans Jarry - 03/01/2022 ©Ludivine Guiolet-Oulac
Blocage du Port de Jarry, par le Collectif - 03/01/2022
Blocage du Port de Jarry, par le Collectif - 03/01/2022 ©Ludivine Guiolet-Oulac
Blocage du Port de Jarry, par le Collectif - 03/01/2022
Blocage du Port de Jarry, par le Collectif - 03/01/2022 ©Ludivine Guiolet-Oulac

Les membre du Collectif enchaînent les prises de parole.
Ils décideront, à 17h30 de la suite à donner à la mobilisation du jour.

Prises de parole à l'entrée du Grand Port maritime de la Guadeloupe
Prises de parole à l'entrée du Grand Port maritime de la Guadeloupe - 03/01/2022 ©Sébastien Gilles