Parole de jeunes : font-ils confiance aux politiciens ?

comité des signataires
paroles de jeunes

La démarche de donner la parole à notre jeunesse guadeloupéenne continue. Les élections départementales et régionales se rapprochant, Guadeloupe 1ère laisse s’exprimer les jeunes chaque semaine. 

Cette semaine, nous sommes allés questionner les jeunes par rapport à leur confiance vis-à-vis du corps politique guadeloupéen. L’occasion de mettre en lumière des propos nuancés et plus divers qu’on aurait pu le penser.

Parmi ceux qui disent avoir confiance, ils ajoutent que c’est une question de compétences. Ils auraient été élus et mis au pouvoir par rapport à leurs capacités et leur programme, alors pourquoi douter d’eux ?

De l’autre côté, nous avons aussi ceux qui soulignent les actions de politiciens, qui ne serviraient que leur propre intérêt. Une des raisons pour lesquelles ils ne leur feraient pas confiance. Entre détournement de fonds et des promesses qui ne sont pas respectées, difficile selon eux, de croire au corps politique.

La confiance est nécessaire pour pousser les jeunes à se déplacer jusqu’aux scrutins et s’impliquer dans la vie politique. Rappelons que selon une étude de l’Insee réalisée en 2013, 37 % des moins de 30 ans n’avaient participé à aucun scrutin.