Le personnel de l’IME « Les Gommiers » à Gourbeyre, est convié à une assemblée générale, ce matin

éducation
Une volonté de la direction de l’Institut médico-éducatif. Cet établissement, qui accueille des enfants et adolescents déficients mentaux, est secoué par une lettre anonyme, qui dénonce des cas de maltraitance et de violence présumée. Deux plaintes pour viol sur enfant ont été déposées par des parents. Et ce matin, nous vous proposons le témoignage d’un père, dont le fils de dix ans, aurait été violenté par trois autres enfants de l’établissement. Il dénonce le manque de surveillance au sein de l’IME.