Les personnels de la Chambre de Métiers et de l'Artisanat sont en colère

artisanat
Chambre de métiers de la Guadeloupe
Une colère qui monte depuis un certain temps et qui, au départ, portait sur la gestion de la chambre. Mais elle s'amplifie aujourd'hui. Réuni en intersyndicale (FO-UGTG-CFDT), ils dénoncent l’attitude de la présidence de la chambre, quant à la gestion de la crise sanitaire de la Covid-19.
 
Pour les personnels de la Chambre de Métiers et de l'Artisanat de Guadeloupe , depuis l’élection du nouveau président, Gabriel Foy, tout le fonctionnement administratif de la chambre est à l’arrêt.
Etienne Déméa, porte parole de l’intersyndicale FO-UGTG-CFDT à la Chambre de Métiers et de l’Artisanat de Guadeloupe.

Etienne Déméa

De plus, l’épidémie de Covid-19 a accentué les disfonctionnements et rien n’a été prévu pour l’accueil des apprentis.
Aujourd’hui et après un courrier adressé au Préfet de Région, le personnel se dit prêt à une discussion mais côté direction, le silence est retentissant.
Etienne Déméa, porte parole de l’intersyndicale FO-UGTG-CFDT à la Chambre de Métiers et de l’Artisanat de Guadeloupe.

Etienne Déméa

Gabriel Foy, le président de la Chambre de Métiers et de l’Artisanat de la Guadeloupe réagit et affirme qu’il n’est pas surpris par ces déclarations. Selon lui, les élections à la chambre doivent avoir lieu l’année prochaine et la bataille a donc déjà commencé.

Gabriel Foy président de la CMA

Les Outre-mer en continu
Accéder au live