publicité

Les pharmaciens de l'Outremer se retrouvent en Guadeloupe

Ils forment ensemble la section E de l'Ordre national des pharmaciens. Et cette année, c'est en Guadeloupe qu'ils ont  choisi de se retrouver pour échanger sur des questions qui, quelque soit l'océan où ils sont implantés, posent souvent les mêmes problèmes

 

© B. Pansiot-Villon
© B. Pansiot-Villon
  • Guadeloupe La 1ère
  • Publié le , mis à jour le
Etre pharmaciens aujourd'hui c'est exercer un métier qui a bien changé au long des années. Aujourd'hui, les missions du pharmacien ont particulièrment évolué. Et, en Outremer, les pharmaciens sont confrontés à des problématiques bien particulières. Aux obligations qui leur sont faites de privilégier la vente des médicaments génériques, tous doivent faire face à des conditions logistiques de transport des médicaments qui ne sont pas toujours optimales.
Désormais, l’ordre national des pharmaciens a été réformé : les conseils régionaux et les délégations outre-mer ont été redécoupés. 

Karine Wolf-Thal présidente du Conseil National de l’ordre des Pharmaciens.

Les pharmaciens sont aussi confrontés à une problématiques bien particulière : vendre en priorité des médicaments génériques. Cela suscite parfois des grincements de dents de certains patients
MEDICAMENTS GENERIQUES

 

Sur le même thème

  • santé

    CHU de Pointe-à-Pître/Abymes : Les inquiétantes conclusions

    Une mission d’expertise a été menée, par le cabinet « Indigo » depuis le 24 septembre 2018, pour s’enquérir des conditions de travail, de la santé et de la sécurité des agents, ou encore des conditions d’accueil des patients. Une enquête de terrain qui révèle des informations plutôt inquiétantes…
     

  • santé

    Zika : les avancées de la recherche

    Des chercheurs de Guadeloupe épaulés par d'autres équipes françaises ont publié vendredi dernier une étude qui lève le voile sur les effets à long terme du virus du Zika. Le virus est certes bien connu mais la fréquence d'apparition des complications neurologiques étaient encore un mystère.

  • santé

    « Le service public hospitalier est en danger »

    C’est en tout cas l’un des sentiments qui ressortent du sondage mené par la Fédération Hospitalière de France. 6.000 personnes ont répondu à cette consultation dans l’hexagone mais aussi outre-mer. Le manque de moyens réservés à la santé inqiète en Guadeloupe 

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play