publicité

La Préfecture préconise la prudence aux abords du sommet de la Soufrière

L'activité sismique enregistrée ces dernières semaines à la soufrière a conduit la préfecture à remettre en vigueur des mesures de sécurité prise par la commune de Saint Claude il y a trois ans de cela. Des consignes de précation particulièrement valables au sommet du volcan.
 

  • Guadeloupe La 1ère
  • Publié le , mis à jour le
Le préfet appelle au strict respect de l'arrêté municipal publié le 27 janvier 2015 et qui interdisait l'accès au public sur certaines zones du sommet de la Soufrière, (Voir la photo de cet article).
Il est vrai que, durant ces dernières semaines, l’Observatoire volcanologique et sismologique de la Guadeloupe (OVSG) a constaté une augmentation des concentrations chimiques dans les fumerolles au sommet de la Soufrière. La préfecture précise même que : "les taux enregistrés sont dangereux pour les personnes qui s'en approcheraient".
De fait, désormais, les randonneurs doivent respecter strictement l'arrêté municipal qui interdit l'accès à certains sentiers, ainsi qu'aux parties délimitées au sommet du volcan et à la route D11 partant des Bains Jaunes jusqu'à la Savane à Mulets.

 

Sur le même thème

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play