guadeloupe
info locale

Premières célébrations religieuses dès ce dimanche

coronavirus
Eglise Saint-Augustin Saint-Claude
©Wikipedia
Après que le Conseil d'Etat a ordonné au gouvernement de levée l'interdiction de réunion dans les lieux de culte, le décret autorisant les célébrations religieuses est publié. Plusieurs messes seront célébrées dès ce dimanche. Ce dimanche est aussi célébré l'Aïd El Fitr, marquant la fin du Ramadan 
Après que le Conseil d'Etat a ordonné au gouvernement de lever l'interdiction de réunion dans les lieux de cultes, le décret a été publié hier, vendredi 22 mai. 

Cet avis du Conseil d’Etat n’est  pas tombé dans l’oreille d’un sourd. A Saint Claude, le Père Julien DOSSOU, originaire du Benin, a mis les petits plats dans les grands de la crise sanitaire pour que les messes aient lieu : un banc sur deux et des messes de 132 personnes. Et à l’entrée on a presque remplacé l’eau par du gel hydroalcoolique béni !
 

Julien Dossou, prêtre à l'église de Saint-Claude interrogé par Ronan Ponnet



Par ailleurs demain, la grande messe chrismale, réunissant la majorité des prêtes de la Guadeloupe sera célébrée à la cathédrale de Basse-Terre et présidée par l'évêque de la Guadeloupe. Elle devait ouvrir la semaine Sainte, tombée en plein confinement en raison de l'épidémie de coronavirus. 

En Grande-Terre, dès 7 heures ce dimanche, Saint-Pierre et Paul, à Pointe-à-Pitre ouvrira le bal.  A 8 heures, une grande messe en créole sera  célébrée à Grand-Camp. 

Ce dimanche marque également les célébrations de l'Aïd El Fitr, la fin du ramadan chez les fidèles mulsulmans.