QUALITE DE L'AIR: la Guadeloupe toujours en alerte "ROUGE"

environnement
QUALITE DE L'AIR: la Guadeloupe toujours en alerte ROUGE
Episode de pollution atmosphérique en Guadeloupe. Photo d'un ciel brumeux ©Olivier Lancien
Nous vous l'annoncions samedi midi, la préfecture a placé toute la Guadeloupe en alerte "Rouge". Cette alerte se poursuit ce dimanche. L'épisode de pollution atmosphérique pourrait durer plusieurs jours. Ce genre d'épisode de pollution de l'air risque de se répéter dans les semaines qui viennent. 
L’alerte Rouge est en vigueur depuis hier après-midi en Guadeloupe. La qualité de l’air n’est pas bonne. L’indice Atmo a été fixé par Gwad’Air à 10, "très mauvais". Du coup les services de la préfecture ont décrété l’alerte rouge. Des recommandations ont aussi été édictées pour les personnes sensibles ou souffrantes de pathologies respiratoires ou cardiovasculaires.
Ces situations pourraient se reproduire dans les prochaines semaines. Nous sommes au début d’une période fréquentes de passages de brumes de sable en provenance du Sahara, selon les spécialistes. Combinée à la pollution issue de l’activité humaine en Guadeloupe, il y aura de nombreuses alertes atmosphériques. La Martinique, elle aussi, est en alerte rouge depuis hier.

QUALITE DE L'AIR: la Guadeloupe toujours en alerte ROUGE



Les services de l'Etat ont immédiatement édicté des mesures de précaution. Elles concernent d’une part des personnes vulnérables : les femmes enceintes, les bébés, les personnes souffrantes de pathologies respiratoires ou cardiovasculaires, d’autre part aux personnes sensibles d’éviter les déplacements sur les grands axes routiers, d’éviter les activités sportives intenses en plein air et à l’intérieur.
En cas de gène respiratoires, il faut consulter son pharmacien ou son médecin. Pour les personnes vulnérables ou sensibles, il faut prendre conseil près de son médecin pour savoir si ses médicaments sont adaptés. 


Consultez les mesures édictées par la préfecture de Guadeloupe: 


Voir aussi :