Rencontre UTC-UGTG / Région : le syndicat arrache des promesses

social
Blocage région Guadeloupe par l'UTC-UGTG - 25.03.2021
©Thierry Philippe

Mobilisé depuis le jeudi 24 mars 2021 devant les accès de la Région Guadeloupe, le syndicat UTC-UGTG responsable de la grève des agents dans les collectivités de Guadeloupe a finalement pu, ce vendredi 26 mars 2021 rencontrer l'exécutif régional.

Il aura fallu une journée pleine de blocage des accès du conseil régional pour que la réunion, visiblement demandée par le syndicat depuis plusieurs semaines se tienne. 

À l'issue de cette rencontre, rien d'exceptionnel. Dans un communiqué signé de Maguy Céligny, vice-présidente du conseil régional, la collectivité s'engage à jouer de son poids pour apaiser le dialogue social dans le cadre des différents conflits en cours.

"Le président de Région, Ary Chalus, s'engage à faciliter la mobilisation de toutes les parties pour privilégier le dialogue et l'élaboration de solutions visant à l'apaisement du climat social."

Communiqué

Au service de cet engagement, une équipe de cadre régionaux serait vraisemblablement nommée pour entrer en contact avec les différentes parties. Elle aurait pour base de travail la plateforme de revendications de l'UTC-UGTG datée du 1er mars 2021.

Rien n'est joué

Si l'UTC-UGTG se félicite de cet effort de dialogue, le syndicat estime que rien n'est encore joué.

Il est vrai que la Région a accepté des négociations sur la base et le modèle de notre plateforme de revendications. Mais rien n'est encore joué, car elle ne peut pas répondre pour tous. Quand tout le monde sera à la table des négociations, chacun va négocier dans le cadre de ses compétences et c'est à partir de cela que nous conviendrons d'un accord cadre.

Nestorius FAVEL, UTC-UGTG

 

En attendant que la Région parvienne à son engagement et s'impose concrètement comme "facilitatrice" des négociations, le piquet de grève devant ses accès sera reconduit. D'autant qu'elle avait aussi été concernée par le dépôt d'un préavis de grève le 1er mars dernier.

Pour rappel, la dernière rencontre avec une assemblée d'élus locaux s'était soldée par un échec puisque la proposition de l'Association des Maires de Guadeloupe, a été rejetée par le syndicat. De ce côté, les négociations sont toujours suspendues.