guadeloupe
info locale

Rentrée solennelle 2020 du Tribunal judiciaire de Pointe-à-Pître

justice
Rentrée solennelle Tribunal judiciaire
©E. Stimpfling
La rentrée solennelle du tribunal judiciaire de Pointe-à-Pître s'est effectuée ce vendredi matin. Comme pour le Conseil des Prudhommes quelques instants plutôt, la rentrée avait lieu en présence des avocats en grève et silencieux pour l'occasion.
La rentrée judiciaire 2020 dans le nouveau Palais de justice de Pointe-à-Pître intervient quelques jours après la mise en oeuvre de la réforme judiciaire qui a réorganisé les instances judiciaires en les fusionnant désormais dans ce qui s'appelle le tribunal judiciaire. C'est à lui qu'il revenait de présenter le bilan de l'année passée. 
En 2019, tous les indicateurs étaient en progression :
- 33453 plaintes et procès-verbauxont été reçus par le Parquet, ce qui représente une augmentation de 15,77% des affaires poursuivantes 7940 de taux de réponse pénale : 94,7% (+4,4%)
Une occasion pour le nouveau Procureur de la République de Pointe-à-Pître de présenter les orientations qu'il s'est fixées
©guadeloupe
Au cours de cette rentrée solennelle, 15 nouveaux magistrats et greffiers (auxiliaires de justice) arrivés au cours de l'année 2019 ou en ce début d'année 2020, ont été installés. Parmi ces nouveaux, la Prsidente du Tribunal judicaire de Pointe-à-Pître. Premier magistrat à occuper ce poste créer avec l'application de la réforme judiciaire, son arrivée en Guadeloupe a aussi un aspect plus personnel
©guadeloupe
Rentrée Tribunal judiciaire
©E. Stimpfling
Pour mémoire : 

Pour simplifier les procédures judiciaires et s’adapter aux nouvelles évolutions numériques, une réforme judiciaire est mise en œuvre à compter du 1er janvier 2020  portant sur l’organisation et le fonctionnement des juridictions.
Les tribunaux  d’instance et de grande instance situés dans une même ville sont regroupés en une juridiction unique : le tribunaljudiciaire.
Le tribunal d’instance situé dans une commune différente d’un tribunal de grande instance devient une chambre détachée de cetribunal judiciaire, appelée tribunal de proximité.
Cette nouvelle organisation garantit un maintien de la justice de proximité puisqu’aucun site judiciaire n’est supprimé.
Publicité