publicité

La réouverture partielle du CHU est-elle prématurée ?

L’UTS UGTG a décidé de déposer plainte pour mise en danger de la vie d’autrui après les révélations sur les réserves du préfet de région sur les dysfonctionnements supposés à la sécurité au CHU de la Guadeloupe. Patrice Richard, le directeur de l’ARS défend la reprise d’activités.

  • Guadeloupe La 1ère
  • Publié le , mis à jour le
Le préfet de Guadeloupe a émis de fortes réserves sur la reprises d’activités au CHU de la Guadeloupe. Dans un courrier adressé au directeur du centre hospitalier de la Guadeloupe, le représentant de l’Etat soulignes de nombreux dysfonctionnements dans la sécurité.
ETAT DES LIEUX DE LA SECURITE AU CHU

L’Union des travailleurs de la santé affiliée à l’UGTG réagit et va déposer plainte pour « mise en danger de la vie d’autrui »
AG UTS UGTG

Eric maire pour autant ne s'oppose pas de façon tranchée à la réouverture mais souligne qu'elle se fera sous l'entière responsabilité du directeur de l'hôpital. Une position qu'il faut expliquer en relisant le rapport de la commission sécurité et incendie

LES FAITS ET L ANALYSE

L’ARS, l’Agence Régionale de la Santé, défend sa position sur l’ouverture de plusieurs services au sein de ce CHU après le violent incendie du 28 novembre dernier.
L’agence précise que cette reprise d’activités s’est pour le moment concentrée sur la tour nord. La dernière commission a aussi délivré des agréments.

Une nouvelle commission de sécurité doit passer prochainement pour une nouvelle analyse. Une expertise prévue cet après-midi

Sur le même thème

  • santé

    Le CHU opte pour la délocalisation sur place

    Alors que la mobilisation du collectif de défense du CHU de la Guadeloupe se poursuit, le centre hospitalier universitaire confirme dans un communiqué le choix de la délocalisation partielle en interne.

  • santé

    Patrice Richard à l'heure du bilan

    Patrice Richard part après 4 ans et demi à la tête de l’ARS avec le sens du devoir accompli. Le directeur général de l’Agence régionale de Santé de la Guadeloupe, de Saint-Martin et de Saint-Barthélemy a géré plusieurs crises : épidémie de chik, zika, un ouragan et l’incendie du CHU...

  • santé

    CHU : des options mais pas de décision

    La direction du CHU a choisi de s’exprimer ce matin devant la presse sur l'état actuel du dossier de la Tour Sud. Envisagée comme probable au début, l'option du CHGR de Palais Royal est plutôt écartée. Le CHU préfère gérer sur place ses éventuels déménagements des services 

L'actualité 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play