publicité

La réouverture partielle du CHU est-elle prématurée ?

L’UTS UGTG a décidé de déposer plainte pour mise en danger de la vie d’autrui après les révélations sur les réserves du préfet de région sur les dysfonctionnements supposés à la sécurité au CHU de la Guadeloupe. Patrice Richard, le directeur de l’ARS défend la reprise d’activités.

  • Guadeloupe La 1ère
  • Publié le , mis à jour le
Le préfet de Guadeloupe a émis de fortes réserves sur la reprises d’activités au CHU de la Guadeloupe. Dans un courrier adressé au directeur du centre hospitalier de la Guadeloupe, le représentant de l’Etat soulignes de nombreux dysfonctionnements dans la sécurité.
ETAT DES LIEUX DE LA SECURITE AU CHU

L’Union des travailleurs de la santé affiliée à l’UGTG réagit et va déposer plainte pour « mise en danger de la vie d’autrui »
AG UTS UGTG

Eric maire pour autant ne s'oppose pas de façon tranchée à la réouverture mais souligne qu'elle se fera sous l'entière responsabilité du directeur de l'hôpital. Une position qu'il faut expliquer en relisant le rapport de la commission sécurité et incendie

LES FAITS ET L ANALYSE

L’ARS, l’Agence Régionale de la Santé, défend sa position sur l’ouverture de plusieurs services au sein de ce CHU après le violent incendie du 28 novembre dernier.
L’agence précise que cette reprise d’activités s’est pour le moment concentrée sur la tour nord. La dernière commission a aussi délivré des agréments.

Une nouvelle commission de sécurité doit passer prochainement pour une nouvelle analyse. Une expertise prévue cet après-midi

Sur le même thème

  • santé

    Les progrès techniques ne suffisent pas pour que les séniors guadeloupéens s'estiment bien soignés

    La prise en charge médicale s'améliore en Guadeloupe. Et pourtant, 1/3 des seniors Guadeloupéens se déclarent en mauvaise santé contre 13% dans l’Hexagone.Alors que la Guadeloupe va devenir l’un des plus vieux départements de France d’ici 2030, la question de la perte d’autonomie devient cruciale.
     

  • santé

    Un don de sang gastronome aux saveurs locales

    Les collectes de sang ne s'arrêtent pas durant les vacances, bien au contraire. L'EFS rivalise d'originalité pour maintenir la nécessaire mobilisation des donneurs pour continuer de soigner les malades. Et ce lundi, ils auront droit à un don de sang un peu spécial 

  • santé

    Les kinésithérapeutes en colère

    Les kinésithérapeutes sont en colère et manifestent partout en France aujourd’hui. En Guadeloupe également. Les kinés défendent leur métier face à la concurrence des chiropracteurs, profession non régie par le code de la santé publique.
     

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play