Une réponse judiciaire aux factures d'eau réclamées aux usagers

consommation
Marc Saint Hilaire
Pour exprimer son« ras- le bol » des coupures d’eau et de l’épineuse question de la qualité de l’eau, un administré de Goyave a décidé d’adresser au SIAEAG une demande d’indemnisation. En tout, 1 193912,50 Euros
Une indemnisation qui porte sur 15 années d’achat d’eau en bouteille mais aussi, pour ce qu'il considère comme un empoisonnement au pesticide présent dans l'eau, l’absence de distribution d’eau de qualité, et enfin du préjudice moral.
Le demandeur, Marc Saint- Hilaire, surveille d’ores et déjà les délais. Il est prêt à aller bien au-delà de la demande simple par courrier.

Marc Saint-Hilaire
©guadeloupe
Une déclaration qui n'a pas laissé insensibles les nouveaux responsables du SIAEAG. Tenant ce mercredi leur premier conseil syndical après la démission de l'ancien président Laurent Bernier, ils sont revenus sur chacun des thèmes à l'origine de la colère de Marc Saint-Hilaire.

Jean-Luc Bernard, Vice-président par intérim du SIAEAG
©guadeloupe
Les Outre-mer en continu
Accéder au live