Rodolphe Sépho passe de la classe 40 à l'Imoca, en vue de la Transat Jacques Vabre 2021

voile
Rodolphe Sépho et Arnaud Boissières, skippers "La Mie Câline"
Rêve De Large ©Thomas Deregnieau
Le skipper Arnaud Boissières, qui a déjà participé à sept transats Jacques Vabre, a choisi le Guadeloupéen Rodolphe Sépho, pour embarquer avec lui à bord de son Imoca "La Mie Câline", en vue de l'édition 2021 de l'épreuve transatlantique, entre le Havre (Normandie) à Fort-de-France (Martinique).

Arnaud Boissières a décidé de s'allier à Rodolphe Sépho, en vue de la transat Jacques Vabre 2021, dite aussi Route du café.
Leur binôme est inédit. Il sera l'un des 15 duos engagés sur cette course transatlantique, dont le départ est prévu le dimanche 7 novembre, au Havre, en Normandie, direction la baie de Fort-de-France. C'est la première fois que l'arrivée se jouera en Martinique.

Arnaud Boissières embarque Rodolphe Sépho sur "La Mie Câline"

Arnaud Boissières s'élancera pour sa 8ème édition de la transat Jacques Vabre, cette année. Cela, neuf mois après avoir bouclé son quatrième Vendée Globe consécutif.

Le skipper expérimenté retrouvera, pour l'occasion son bateau "La Mie Câline".

Il a choisi d'avoir à ses côtés un homologue talentueux : Rodolphe Sépho, qui affiche deux participations à la Route du Rhum, en Class 40, mais qui est novice sur Imoca. Le Guadeloupéen ambitionne de participer à la Vendée Globe 2024.

Je suis particulièrement heureux d’accueillir Rodolphe Sépho, à bord de La Mie Câline, pour la Transat Jacques Vabre. Le bonheur d’être en mer, c’est aussi pouvoir transmettre son expérience. Le format du double m’offre l’occasion de pouvoir faire découvrir ce nouveau support à Rodolphe Sépho et j’en suis ravi, tout en poussant le bateau au maximum de son potentiel pour être les plus performants possibles.

Arnaud Boissières, skipper "La Mie Câline"

Arnaud Boissières est parrain de l’association "A chacun son Everest", qui aide les enfants à retrouver un second souffle, après la maladie. Il partage aussi régulièrement son expérience, avec les écoles vendéennes.

L'Imoca, une nouveauté, pour Rodolphe Sépho

Les deux hommes ont pour point commun leur amour du large et de la compétition, outre leur passion pour la transmission.
En effet, Rodolphe Sépho est éducateur sportif spécialisé et est très engagé auprès de la jeunesse guadeloupéenne, pour les aider à faire face à leurs difficultés sociales.

Mais pour ce qui concerne la navigation sur Imoca, cette expérience sera une première, pour lui, habitué à la catégorie Class 40. Il est ravi de s’essayer à un nouveau bateau :

Je tenais à remercier Arnaud Boissières qui m’offre l’occasion de découvrir l’IMOCA en course, et ce très beau bateau qui a démontré son potentiel et sa fiabilité lors du dernier Vendée Globe. Au-delà de la découverte du bateau, c’est un vrai bonheur et une immense fierté pour moi, en tant que Guadeloupéen, d’arriver aux Antilles pour cette première marche de mon projet Vendée Globe 2024Arnaud Boissières, skipper La Mie Câline.

Rodolphe Sépho, skipper "La Mie Câline"

 

Un binôme à roder

Dès jeudi 9 septembre, le duo s'est retrouvé, pour le convoyage entre les Sables d’Olonne et Lorient. L'occasion de valider leur qualification pour la Transat Jacques Vabre.

Arnaud Boissières et Rodolphe Sépho pourront ensuite roder leur duo en course, lors du Défi Azimut, qu’ils courront ensemble, à partir du 15 septembre.
   
Cette épreuve sera la première course officielle, qu'Arnaud et Rodolphe vont disputer ensemble. Ils vont participer aux Runs, avant de s’élancer pour le parcours au large et de terminer, le dimanche 19 septembre, par le tour de l’île de Groix.