guadeloupe
info locale

La député des îles du Nord défend un projet d'ouverture d'un casino en partie française

économie saint-martin
Casino
©Kym Koch Thompson
Un casino en partie française de Saint-Martin. La député de l’île du nord défend le projet. Claire Guion-Firmin a même récemment déposé un amendement en ce sens. Le texte a été rejeté mais l’idée n’est pas pour autant abandonnée.
Dans le cadre des discussions à l’assemblée nationale portant sur la loi Pacte, le projet de loi relative à la croissance et la transformation des entreprises, la députée de Saint-Martin, Claire Guion-Firmin, a défendu l’idée d’implanter un casino en partie française.
 

Relancer l'économie de Saint-Martin 

"Dans le cadre du plan de relance, Saint-Martin a besoin d’investissements attractifs pour une clientèle touristique internationale", a argumenté la parlementaire.
Un casino haut de gamme offrirait une activité à la fois génératrice de recettes pour la collectivité, créatrice d’emplois, et susceptible de capter une partie de la clientèle de la partie hollandaise.
Jugé hors sujet par la rapporteur de la commission spéciale, l’amendement a été rejeté. Pour Marie Lebec, "l’objet du projet de loi relatif à la croissance et la transformation des entreprises (Pacte), est d’organiser le transfert de La Française des jeux, et non de travailler sur les jeux d’argent au sens large".
Mais le dossier n’est pas enterré pour autant.
Le ministre de l’Economie a indiqué qu’il n’était pas contre l’ouverture d’un casino à Saint-Martin. "S’il s’agit d’un facteur d’attractivité touristique, j’y serai très favorable. Je serai favorable à tout ce qui permettra de relancer l’activité touristique à Saint-Martin." a même déclaré Bruno LeMaire.

 
Publicité