L’élection d’Alain Richardson invalidée ?

politique saint-martin
alain richardson
alain richardson au micro ©cc-by eu régional
Le président de la collectivité de Saint-Martin est dans la tourmente, ses comptes de campagne ont été rejetés. Il y avait deux comptes : l'un en euros, l'autre en dollars.
Saint-Martin est de nouveau sous les feux de la rampe, avec cette fois une invalidation probable de l’élection du président de la collectivité, après le rejet de ses comptes de campagne.


Deux comptes ouverts

La commission nationale des comptes de campagne et finances publiques a statué : les comptes de campagne d’Alain Richardson ont été rejetés le 27 mars dernier. Le mandataire financier avait ouvert deux comptes pour sa campagne, un en euros, l’autre en dollars. Ce rejet est accompagné d’une mesure spécifique : la Commission demande qu’Alain Richardson soit frappé d’inéligibilité pour une période de 15 mois


Demande d’inégibilité

C’est le Conseil d’Etat qui se prononcera à la fin du mois sur la préconisation de la Commission nationale. Les élus de la majorité de la COM et de la liste Rassemblement Responsabilité Réussite se mobilisent pour soutenir le président. Ils viennent d’adresser un courrier à la préfète, Marcelle Pierrot, pour que l’Etat use de son influence afin d’éviter l’invalidation de cette élection. Marcelle Pierrot, préfete de Guadeloupe, est aussi la représentanre de l'Etat à Saint-Martin et à Saint-Barthélemy.